On savait depuis un certain temps déjà que l'exercice 2017 (période comprise entre juillet 2016 et juin 2017) ne serait pas un grand cru pour le leader du marché de la production et la commercialisation d'édulcorants naturels à base de stévia. Au premier semestre, le chiffre d'affaires (CA) du groupe a reculé de 13,4%, à 47,2 millions de dollars. En cause : les problèmes rencontrés avec les autorités douanières américaines, qui ont bloqué pendant de longs mois tous les chargements de stévia en provenance de Chine car elles suspectaient le travail forcé du personnel de production. Fin janvier, PureCircle a été radiée de la liste des entreprises suspectées, mais son CA a mis plus de temps que prévu à reprendre le chemin de la hausse. La tendance négative du CA...