L'action de la première entreprise cotée en Bourse exclusivement active dans le cannabis et leader du marché a abandonné plus de 70% par rapport à son sommet de fin avril après la publication de résultats dramatiques au terme du troisième trimestre, qui l'a fait dévisser de 18%; elle se négocie aujourd'hui à son plus bas niveau depuis décembre 2017.
...

L'action de la première entreprise cotée en Bourse exclusivement active dans le cannabis et leader du marché a abandonné plus de 70% par rapport à son sommet de fin avril après la publication de résultats dramatiques au terme du troisième trimestre, qui l'a fait dévisser de 18%; elle se négocie aujourd'hui à son plus bas niveau depuis décembre 2017. Le chiffre d'affaires (CA) du 3e trimestre est resté inférieur aux projections les plus basses et s'est établi 25% en deçà du consensus. Mais c'est surtout la perte gigantesque - imputable notamment à une charge de restructuration de 32,7 millions de dollars canadiens (CAD) - qui a effrayé analystes et investisseurs. Le nouveau directeur, Mark Zekulin, a prévenu que l'objectif de 250 millions CAD de CA au quatrième trimestre ne serait sans doute pas atteint.En 2018, pourtant, le cannabis s'était imposé comme le thème phare de la Bourse. A l'automne, l'Etat canadien avait en effet décidé de légaliser l'usage récréatif du cannabis et d'en organiser la vente afin d'engranger davantage de recettes, comme pour l'alcool et le tabac. Dans la plupart des autres pays, seul l'usage médicinal du cannabis, efficace dans la lutte contre la douleur, notamment, est admis - cela forme un premier pôle de croissance pour la substance. Le deuxième réside dans son utilisation comme substitut de l'alcool; plusieurs producteurs travaillent sur les premières boissons à base de cannabis, qui auront le même effet que l'alcool, sans ses inconvénients (lendemains difficiles, interactions médicamenteuses ou teneur calorique). Même les géants des boissons s'intéressent au segment: mi-août 2018, Constellation Brands (qui commercialise la bière Corona) a annoncé un investissement sans précédent de 14,5 milliards CAD sur trois ans dans le leader sur le marché, Canopy Growth. Par le biais de la société CBG Holdings, Constellation Brands est ainsi le plus grand actionnaire du Canadien, avec une participation d'environ 30%. Pour sa croissance, le numéro 1 du marché mise surtout sur le développement de ses marques, dont Tweed, la plus connue, et sur une expansion géographique. Les Canadiens sont prêts à mettre 3,4 milliards de dollars sur la table en plusieurs phases pour acquérir Acreage Holdings, un producteur américain de cannabis actif dans plusieurs Etats en vue de la légalisation (au niveau fédéral) du cannabis à usage récréatif aux Etats-Unis. Enfin, Canopy Growth veut développer un réseau de distribution de détail. Ces prochaines années, il devra relever trois défis: percer dans les breuvages, les médicaments (antidouleur et facilitant le sommeil, pour l'homme ; réduisant l'anxiété, pour l'animal) et les produits de soins à base de cannabis. Mais l'heure est surtout au redressement, alors que le CA a atteint à peine 76,6 millions CAD au troisième trimestre (le consensus tablait sur 102,3 millions CAD) et que le cash-flow opérationnel (Ebitda) s'est élevé à -155,7 millionsCAD (consensus: -96,1 millions CAD). Le chemin de la rentabilité est encore très long. Notre conseil de vente sur Canopy Growth, début juin, était vraiment opportun - nous ne nous attendions certes pas à une diminution du cours de plus de moitié. L'entreprise va devoir améliorer ses performances opérationnelles et montrer au marché qu'elle peut être rentable. Après cette sanction boursière, nous pensons que le pire est passé; après tout, la position de trésorerie couvre un quart de la valeur actuelle en Bourse. Pour un avis positif, nous attendrons que les problèmes opérationnels soient effectivement résolus. Conseil: conserver/attendreRisque: élevéRating: 2CCours: 24,98 dollars canadiensTicker: WEED CNCode ISIN: CA138035100Marché: TorontoCapit. boursière: 8,7 milliards CADC/B attendu 2019: -C/B attendu 2020: -Perf. cours sur 12 mois: -44%Perf. cours depuis le 01/01: -32% Rendement du dividende: -