D'Ieteren a publié un rapport semestriel très satisfaisant. A périmètre comparable, le bénéfice brut consolidé ajusté a progressé, en glissement annuel, de quelque 17,8%, à 154,9 millions d'euros. A cet égard, le CEO, Axel Miller, a en outre annoncé des perspectives encourageantes: ce bénéfice brut devrait progresser, non pas de près de 10% tel qu'annoncé initialement, mais de 10 à 15%, cette année. Au terme du premier semestre de 2017, celui-ci atteignait encore 160,8 millions d'euros, mais D'Ieteren détenait alors 95% de Belron, contre 64,7% aujourd'hui; le solde a été cédé au fonds d'investissement CD&R. Le produit de la vente n'a toutefois pas encore été mis au travail. D'Ieteren ambitionne d'acquérir au moins une activité supplémentaire, mai...