La société de portefeuille a abandonné plus de 10% ces dernières semaines, une correction qui trahit davantage les excès du marché qu'une évolution défavorable de la conjoncture. Début août, l'action s'échangeait à 410 euros, avec une prime de plus de 30% par rapport à la valeur intrinsèque de 308 euros estimée par Sofina le 30 juin. Même pour un holding aux antécédents particulièrement solides et qui compte encore de nombreux joyaux sous-évalués en portefeuille, une prime aussi élevée laisse peu de place aux revers. La prime est désormais retombée à un niveau plus justifiable de 17%.
...

La société de portefeuille a abandonné plus de 10% ces dernières semaines, une correction qui trahit davantage les excès du marché qu'une évolution défavorable de la conjoncture. Début août, l'action s'échangeait à 410 euros, avec une prime de plus de 30% par rapport à la valeur intrinsèque de 308 euros estimée par Sofina le 30 juin. Même pour un holding aux antécédents particulièrement solides et qui compte encore de nombreux joyaux sous-évalués en portefeuille, une prime aussi élevée laisse peu de place aux revers. La prime est désormais retombée à un niveau plus justifiable de 17%. Les résultats du premier semestre ont été excellents: Sofina a dégagé un bénéfice par action de 47,5 euros. Les fonds propres ont augmenté de 1,6 milliard d'euros, à 10,4 milliards d'euros. La direction a mis en avant les "bons résultats" des entreprises en portefeuille, les chiffres robustes de certaines participations compensant ceux, moins heureux, des autres. Par ailleurs, malgré l'incertitude générée par la crise sanitaire, les conditions de marché sont toujours favorables pour le capital-risque, porté par l'essor du secteur technologique, les plans de relance, l'optimisme suscité par la vaccination et l'amélioration des indicateurs conjoncturels. Sofina en récolte les fruits, notamment grâce aux investissements réalisés par le biais de ses fonds partenaires, qui ont apporté 1,1 des 1,6 milliard d'euros de bénéfice net au premier semestre grâce à des cessions de participations à des valorisations élevées. La forte proportion de valeurs technologiques dans ces fonds a permis à Sofina de battre le marché.Sofina a également profité de l'essor des marchés grâce à ses investissements directs dans des entreprises à forte croissance, qui ont généré 346 millions d'euros de bénéfices au 1er semestre. Cette composante du portefeuille fut très dynamique, avec de nouvelles participations, notamment, dans la plateforme de paiement indienne Cred et Mamaearth, une marque indienne de produits de santé naturels. Sofina a également participé à plusieurs augmentations de capital, notamment celles de Graphcore (micropuces pour des applications d'intelligence artificielle), du site de vente Vinted et de Zhangmen, une plateforme d'apprentissage en ligne active en Chine.Sofina subit ainsi les effets de la campagne de "prospérité partagée" du gouvernement chinois, qui coupe les ailes aux entreprises technologiques et cible particulièrement l'enseignement en ligne. Sofina détient 0,55% de Zhangmen; depuis l'introduction en Bourse de la plateforme au printemps, sa capitalisation boursière a fondu, de 350 à 60 millions de dollars. L'exposition de Sofina aux valeurs chinoises reste toutefois limitée, car le holding privilégie l'Inde et veille à la dispersion des risques. Selon le groupe, les nouvelles réglementations chinoises ont érodé la valeur du portefeuille de 2 à 3%, principalement au niveau des participations dans de grandes sociétés Internet chinoises. En 2021, l'action a été portée avec un peu trop d'enthousiasme par la renommée que le holding s'est forgée ces dernières années. La récente correction a ramené le cours à un niveau plus conforme à la valeur intrinsèque du portefeuille, même si une prime reste défendable. La valeur intrinsèque dépend étroitement du maintien de conditions de marché favorables, en particulier pour les entreprises technologiques, mais Sofina offre toujours une occasion unique de prendre à un moment opportun des participations dans des entreprises prometteuses.Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2BCours: 354,4 eurosTicker: SOF.BRCode ISIN: BE0003717312Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 12,1 milliards EURC/B 2020: 7C/B attendu 2021: 15Perf. cours sur 12 mois: +55%Perf. cours depuis le 01/01: +28%Rendement du dividende: 0,7%