La société canadienne de streaming et de royalties spécialisée dans les métaux précieux a connu une croissance impressionnante sur la décennie qui s'achève. En 2010, première année de production, trois actifs ont fourni 2.322 onces troy d'équivalent or. Fin 2010, des accords de royalties ou de streaming étaient en place avec cinq mines. En 2015, la production annuelle était passée à 45.146 onces troy d'équivalent or, pour 75 actifs; en 2018, les chiffres étaient de 57.646 onces troy et 187 actifs, dont 20 en production. Le chiffre d'affaires (CA) a bondi de 3,1 millions en 2010 à 73,2 millions en 2018.
...

La société canadienne de streaming et de royalties spécialisée dans les métaux précieux a connu une croissance impressionnante sur la décennie qui s'achève. En 2010, première année de production, trois actifs ont fourni 2.322 onces troy d'équivalent or. Fin 2010, des accords de royalties ou de streaming étaient en place avec cinq mines. En 2015, la production annuelle était passée à 45.146 onces troy d'équivalent or, pour 75 actifs; en 2018, les chiffres étaient de 57.646 onces troy et 187 actifs, dont 20 en production. Le chiffre d'affaires (CA) a bondi de 3,1 millions en 2010 à 73,2 millions en 2018.En 2019, 23 actifs ont permis à la production d'augmenter pour la 10e année successive. Au 4e trimestre, la production du groupe atteignait 16.113 onces troy d'équivalent or, soit 13,6% de plus qu'au 4e trimestre de 2018. Sur un an, la production a augmenté de 10,7%, à 63.829 onces troy d'équivalent or (63-70.000 onces troy attendues). La croissance s'explique surtout par le démarrage du streaming d'argent avec la mine argentine Cerro Moro (Yamana Gold) à partir du 2e trimestre. En outre, le cours de l'or a gagné en moyenne 10,4%, à 1.401 USD par once troy, si bien que le groupe a réalisé des ventes record, à 89,4 millions de dollars (+22,1%). Le cash-flow opérationnel a augmenté de 20,4%, à 57,3 millions, et le bénéfice net a presque triplé, à 16,4 millions. Depuis le début du programme de rachats d'actions en novembre 2018, 10,9 millions de titres (6% des actions en circulation) ont été rachetés à un prix moyen de 5,13 USD. Le groupe avait prévu de racheter 18,3 millions d'actions, mais avec la hausse du cours boursier et, surtout, la limite qu'il s'est fixée à la valeur intrinsèque estimée par action (non communiquée, mais probablement comprise entre 6 et 7 dollars), aucune action supplémentaire ne sera rachetée avant un nouveau point, au 2e semestre de 2020, qui tiendra notamment compte de la conclusion de nouveaux accords cette année.Sandstorm Gold disposera de 470 millions de dollars fin 2020, dont une facilité de crédit de 300 millions de dollars. Nolan Watson, le CEO, a indiqué qu'il entrevoyait actuellement plusieurs opportunités pour des accords de livraison de métaux précieux en tant que sous-produits des mines de métaux de base. Il s'agit généralement de contrats plus importants qui, jusque-là, dépassaient le budget des ambitieux Canadiens. Sandstorm Gold a aussi annoncé sa promotion de la New York Stock Exchange American, une Bourse réservée aux petites capitalisations boursières, au New York Stock Exchange le 21 février. La production devrait se situer entre 60.000 et 70.000 onces troy d'équivalent or en 2020; de nouveaux records devraient être atteints en deuxième partie d'année grâce au démarrage de l'accord de streaming sur le projet Relief Canyon d'Americas Gold au 2e trimestre. Sur la base de la moyenne de la fourchette de production prévue et d'un cours de l'or à 1.500 USD l'once troy, les estimations de CA pour 2020 sont relevées à 97,5 millions USD (+9%) et le cash-flow opérationnel à 70 millions USD (+22%). Pour 2023, le groupe table toujours sur une production de 140.000 onces troy d'équivalent or grâce au démarrage de Hod Maden en Turquie fin 2022.L'action a réagi positivement à la publication du rapport annuel. Nous apprécions toujours le titre, qui affiche une valorisation 10 à 40% moins élevée que celle des grandes sociétés de royalties. La décision attendue au second semestre pour la transformation de Hod Maden pourrait enthousiasmer les investisseurs.Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 7,22 dollarsTicker: SAND USCode ISIN: CA80013R2063Marché: NYSECapit. boursière: 1,29 milliard USDC/B 2019: 140C/B attendu 2020: 61Perf. cours sur 12 mois: +29%Perf. cours depuis le 01/01: -4%Rendement du dividende: -