Sioen avait revu à la baisse ses prévisions pour l'exercice 2019 dès la fin du 1er trimestre. Après avoir stagné, le chiffre d'affaires (CA) de l'entreprise belge avait bondi de 363,4 à 473,1 millions d'euros en 2017 (+30,2%) , principalement grâce à la reprise de Manifattura Fontana (géotextiles), Dimension-Polyant (premier fabricant mondial de tissus pour voiles et plus importante acquisition de l'histoire du groupe) et de James Dewhurst dans la division Enduction, ainsi que de Verseidag Ballistic Protection et d'Ursuit (combinaisons de plongée professionnelles) dans la branche Confection.
...

Sioen avait revu à la baisse ses prévisions pour l'exercice 2019 dès la fin du 1er trimestre. Après avoir stagné, le chiffre d'affaires (CA) de l'entreprise belge avait bondi de 363,4 à 473,1 millions d'euros en 2017 (+30,2%) , principalement grâce à la reprise de Manifattura Fontana (géotextiles), Dimension-Polyant (premier fabricant mondial de tissus pour voiles et plus importante acquisition de l'histoire du groupe) et de James Dewhurst dans la division Enduction, ainsi que de Verseidag Ballistic Protection et d'Ursuit (combinaisons de plongée professionnelles) dans la branche Confection. Spécialisé dans les produits techniques et en particulier, les vêtements de protection multirisques de qualité, Sioen est le seul acteur entièrement intégré du secteur, au sein duquel il aligne des marges inégalées. Sa stratégie s'appuie sur une politique innovante et un appareil de production moderne. Ses investissements constants dans l'innovation expliquent la croissance du CA de ses nouvelles applications techniques. L'entreprise compte trois divisions: Enduction (filature, tissage et enduction; 63% du CA consolidé au 1er trimestre), qui vient d'annoncer la reprise d'actifs appartenant à Techma Coatings (Groupe Seyntex); Chimie (production de pâtes, vernis et encres industriels; 9 % du CA consolidé) et Confection (vêtements techniques; 28%). Le principal segment d'activité est celui des bâches pour camions, que Sioen domine largement (15% environ du CA consolidé); le groupe est aussi numéro 1 (40% environ du marché) des tissus pour voiles.Comme beaucoup de ses pairs (dans l'industrie surtout), Sioen parvient à maintenir son CA d'une année sur l'autre, mais pas ses marges bénéficiaires. Il achève le semestre sur un CA de 264,7 millions d'euros, en hausse de 2,3% sur un an (258,7 millions d'euros à la mi-2018). Sa croissance organique s'établit à 2,8%, dont 0,4% à la suite de reprises et -0,9%, de désinvestissements. L'augmentation du CA n'avait pas dépassé 1,4% (de 131,8 à 133,6 millions d'euros) au 1er trimestre. Les divisions affichent des résultats très divers. Enduction, la plus importante, clôt le semestre sur un recul de 1,8%, à 168,3 millions d'euros, de son CA (171,4 millions précédemment): le ralentissement conjoncturel dans l'industrie allemande et britannique a pesé. La division Confection enregistre, elle, une envolée de 18,3% de son CA, à 74,7 millions d'euros (contre 63,2 millions auparavant), grâce à l'obtention de plusieurs appels d'offres. La Chimie, enfin, voit son CA céder 3,9%, à 21,7 millions d'euros (24,2 millions précédemment). Le cash-flow opérationnel (Ebitda) recule de 12% (de 35,6 à 31,4 millions d'euros) et le bénéfice opérationnel (Ebit) de 21% (de 24,5 à 19,4 millions) du fait de la hausse des prix des matières premières (polymères), l'essoufflement de la demande en raison d'une croissance ralentie, et d'un mix de produits moins avantageux (plus de fils vendus). Le bénéfice consolidé recule de 22,2% (de 16,7 à 13 millions d'euros). La direction semble moins pessimiste à propos des résultats de l'exercice qu'à l'issue du 1er trimestre. Le cours subit des pressions depuis plusieurs mois et les résultats semestriels ne l'ont pas aidé. A 15,5 fois le bénéfice et 8 fois le rapport valeur de l'entreprise/Ebitda escomptés pour 2019, la valorisation est acceptable, compte tenu de la position unique qu'occupe Sioen sur son marché. Nous surveillons le cours et pourrions relever notre conseil à terme. Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2B Cours: 23,60 eurosTicker: SIOE BBCode ISIN: BE0003743573Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 467 millions EURC/B 2018: 15C/B attendu 2019: 15,5Perf. cours sur 12 mois: -5%Perf. cours depuis le 01/01: +4%Rendement du dividende: 2,6%