Les 12 derniers mois ont été chargés pour Barrick Gold: à l'automne dernier, le rachat du groupe britannique Randgold Resources a fait de Barrick le plus grand groupe aurifère au monde - jusqu'à ce que son concurrent Newmont Mining rachète Goldcorp. Barrick a contre-attaqué en faisant une offre sur Newmont, qui a cependant échoué. Les deux sociétés ont alors décidé de créer ensemble la joint-venture Nevada Gold Mines, qui regroupe 10 mines souterraines et 12 mines à ciel ouvert pour 48,3 millions d'onces troy de réserves aurifères prouvées et avec des synergies estimées à 450-500 millions de dollars par an. Barrick en possède 61,5%. La mine Pueblo Viejo (en République dominicaine) est aussi une joint-venture entre Barrick (60%) et Newmont Goldcorp ...