Le spécialiste belge du diagnostic moléculaire MDxHealth a très bien commencé l'année. Le chiffre d'affaires (CA) lié au test de dépistage du cancer de la prostate a progressé de 60% au premier trimestre, passant de 4,9 millions de dollars l'an dernier à 7,9 millions. Le nombre de tests vendus a bondi de 6.000 à 9.300, soit une hausse de 55%. Le volume des ventes de tests ConfirmMDx a progressé de 51%, à 5.794, mais ce chiffre inclut 640 tests liés à une étude démarrée en 2017 en vue de la poursuite de leur remboursement par Medicare, l'assurance maladie publique américaine. ConfirmMDx continue donc de surfer sur la tendance positive du 4e trimestre, quand le renforcement de l'équipe commerciale avait commencé à produire ses premiers effe...

Le spécialiste belge du diagnostic moléculaire MDxHealth a très bien commencé l'année. Le chiffre d'affaires (CA) lié au test de dépistage du cancer de la prostate a progressé de 60% au premier trimestre, passant de 4,9 millions de dollars l'an dernier à 7,9 millions. Le nombre de tests vendus a bondi de 6.000 à 9.300, soit une hausse de 55%. Le volume des ventes de tests ConfirmMDx a progressé de 51%, à 5.794, mais ce chiffre inclut 640 tests liés à une étude démarrée en 2017 en vue de la poursuite de leur remboursement par Medicare, l'assurance maladie publique américaine. ConfirmMDx continue donc de surfer sur la tendance positive du 4e trimestre, quand le renforcement de l'équipe commerciale avait commencé à produire ses premiers effets et le volume avait augmenté de 14% par rapport au 4e trimestre de 2016. En glissement annuel, la croissance du volume des ventes de ConfirmMDx n'avait été que modeste: +4,9%, à 21.400 tests. La croissance fut plus soutenue pour SelectMDx, le test urinaire de détection du cancer de la prostate, avec +62%, à 3.500 tests vendus, dont 2.749 aux Etats-Unis (+47%) et 720 en Europe (+167%). Au mois de mars, l'on apprenait que SelectMDx a été intégré dans les directives cliniques 2018 de l'Association européenne d'urologie (AEU). Puis vint une autre bonne nouvelle, complètement inattendue, le 26 avril: ConfirmMDx serait également repris dans ces directives et distribué en Europe. L'AEU répond ainsi la demande des urologues européens. MDxHealth a déjà conclu six nouveaux contrats avec des assureurs cette année - quatre portant sur ConfirmMDX et deux sur SelectMDx -, ainsi qu'un contrat de distribution de SelectMDx en Italie. Les résultats d'études consacrées à SelectMDx sont attendus dans le courant de l'année. S'ils sont concluants, avant la fin de l'exercice, l'entreprise tentera d'obtenir le remboursement du test par Medicare et d'autres assureurs, et introduira une demande d'intégration du test dans les directives cliniques américaines principales (réseau NCCN; probablement en 2019). MDxHealth espère en outre que les résultats démontreront que le test pourra également être utilisé dans le cadre du suivi des patients atteints d'un cancer de la prostate, et plus tard, des patients présentant un taux plus faible de PSA élevé. Dans l'affirmative, le test s'adressera à terme, en Europe et aux Etats-Unis, à un marché quatre fois plus vaste qu'aujourd'hui, ou à quatre millions de patients.L'augmentation de capital à hauteur de 44 millions de dollars réalisée en mars a porté la trésorerie de l'entreprise (16,8 millions fin 2017) à 51,3 millions fin mars (9,5 millions de liquidités ont été consommées). Pour 2018, la direction a maintenu sa prévision (ultraprudente) d'une croissance du CA lié à la vente de tests comparable à celle de 2017 (+13%); l'objectif suppose que le CA s'élèvera à au moins 31,9 millions de dollars. Les analystes anticipent 35,4 millions de dollars. Nous sommes satisfaits du rapport trimestriel de MDxHealth. Bien entendu, la tendance positive devra se confirmer au cours des trimestres à venir. Si la direction a émis des perspectives très prudentes pour 2018, c'est parce que l'an dernier elle avait dû réajuster ses objectifs. Grâce à l'augmentation de capital, elle peut s'atteler pendant deux ans à rendre son flux de trésorerie structurellement positif - ce sera peut-être le cas à compter de 2022, une évolution non encore intégrée dans le cours. Conseil : acheterRisque : élevéRating : 1CCours : 3,78 eurosTicker : MDXH BBCode ISIN : BE0003844611 Marché : Euronext BruxellesCapit. boursière : 227 millions EURC/B 2017 : -C/B attendu 2018 : -Perf. cours sur 12 mois : -27 %Perf. cours depuis le 01/01 : +19 %Rendement du dividende : -