Les trois premiers mois de vente, aux Etats- Unis, du Vyvgart, le nom commercial de l'inhibiteur de FcRn efgartigimod, n'ont pas déçu les attentes des analystes. Ce médicament approuvé pour l'heure contre la myasthénie, une maladie rare des muscles, a en effet dégagé un chiffre d'affaires (CA) de 21,2 millions de dollars, pour un consensus de 7 millions. L'entreprise a dépassé pratiquement tous ses objectifs, sur le plan commercial. Comme elle l'avait annoncé dans son rapport intermédiaire sur le 1er trimestre de 2022, son équipe commerciale a déjà approché 600 des 1.000 grands neurologues qu'elle entendait contacter. Par ailleurs, elle a conclu des contrats avec des compagnies d'assurance pour 62% des 17.000 patients atteints de myasthénie aux Etats-Unis (elle espérait en signer pour au moins 50% pour fin juin). Fin mars, quelque 380 patients s'étaient vu administrer le Vyvgart; la plupart des...

Les trois premiers mois de vente, aux Etats- Unis, du Vyvgart, le nom commercial de l'inhibiteur de FcRn efgartigimod, n'ont pas déçu les attentes des analystes. Ce médicament approuvé pour l'heure contre la myasthénie, une maladie rare des muscles, a en effet dégagé un chiffre d'affaires (CA) de 21,2 millions de dollars, pour un consensus de 7 millions. L'entreprise a dépassé pratiquement tous ses objectifs, sur le plan commercial. Comme elle l'avait annoncé dans son rapport intermédiaire sur le 1er trimestre de 2022, son équipe commerciale a déjà approché 600 des 1.000 grands neurologues qu'elle entendait contacter. Par ailleurs, elle a conclu des contrats avec des compagnies d'assurance pour 62% des 17.000 patients atteints de myasthénie aux Etats-Unis (elle espérait en signer pour au moins 50% pour fin juin). Fin mars, quelque 380 patients s'étaient vu administrer le Vyvgart; la plupart des analystes tablaient sur un tel chiffre pour le 2e semestre seulement. En outre, nouvelle très importante, un code de remboursement ("code J"), qui sera activé dès le 1er juillet, a été attribué au médicament. Désormais, les analystes pronostiquent en moyenne pour ce médicament un CA de 112 millions de dollars (prévisions initiales: 92 millions) aux Etats-Unis en 2022.Le 9 mai, le Vyvgart a été commercialisé au Japon, après que le médicament s'y est vu attribuer un prix de remboursement national (le 20 avril). Comme aux Etats-Unis, argenx y a constitué sa propre équipe de vente. Au cours du 2e semestre, l'Agence européenne des médicaments se prononcera sur la vente du Vyvgart. Dans quelques mois, argenx introduira sa demande de commercialisation en Israël (par l'intermédiaire de son partenaire Medison) et en Chine (par le biais de Zai Lab). argenx a levé en mars 762 millions de dollars nets; au 31 mars, sa position de trésorerie s'élevait à 2,86 milliards de dollars (contre 2,34 milliards fin 2021). Cette année, l'entreprise investira environ 1 milliard de dollars dans son organisation commerciale, dans la chaîne logistique et dans le développement de son pipeline. Elle avait annoncé, en marge de la publication de son rapport intermédiaire, que le Vyvgart s'était révélé efficace contre le PTI, une maladie du sang, durant l'étude de phase III. Le critère d'évaluation principal a été atteint: plus de patients ayant reçu le médicament par intraveineuse ont vu le nombre de leurs plaquettes augmenter que ceux ayant reçu le placebo. Tous les principaux critères d'évaluation secondaires ont été atteints également. Il s'agit de la 2e indication pour laquelle le Vyvgart convainc lors d'un essai de phase III. Une autre étude consacrée au traitement du PTI, mais par administration sous-cutanée du médicament, est en cours, dont les résultats tomberont au 1er trimestre de 2023. S'ils sont bons, un dossier sera soumis aux organes compétents pour cette indication également. Pour le traitement de la myasthénie par administration sous-cutanée du Vyvgart, voie qui s'est révélée efficace il y a peu, le dossier sera introduit avant fin 2022. Au cours des prochains mois débuteront cinq essais cliniques, pour cinq nouvelles indications, ce qui portera à 10 le nombre total d'indications pour lesquelles le Vyvgart est testé. D'importants résultats de phase II/III relatifs à la PIDC, une maladie auto-immune, seront dévoilés au 1er trimestre de 2023. Ceux de l'étude de phase III sur le pemphigus vulgaire ont été différés au 2e semestre de 2023. Enfin, en 2022 encore, un 2e essai clinique avec l'ARGX-117, le 2e anticorps auto-immun très prometteur du pipeline d'argenx, ainsi qu'un 1er essai avec l'ARGX-119 seront lancés. Les premières données relatives à la commercialisation du Vyvgart aux Etats-Unis sont encourageantes. Les prochains trimestres s'annoncent bons, d'autant que le médicament vient d'être commercialisé au Japon également. Après le récent succès de l'étude de phase III sur le PTI, l'efgartigimod se profile un peu plus comme un véritable pipeline en un seul produit, l'ambition de l'entreprise. L'action a réagi positivement aux trimestriels, et se maintient extrêmement bien dans un climat très défavorable aux biotechnologies. Nous nous attendons à ce que le cours atteigne de nouveaux plus hauts cette année. Conseil: acheter Risque: moyenRating: 1BCours: 286,7 eurosTicker: ARGX BBCode ISIN: NL0010832176Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 15,4 milliards EURC/B 2021: -C/B attendu 2022: -Perf. cours sur 12 mois: +35%Perf. cours depuis le 01/01: -7%Rendement du dividende: -