A l'instar de bien d'autres géants de la mode, la marque de luxe cotée à Francfort a connu un parcours chaotique ces dernières années. Après un cru 2016 catastrophique, qui avait fait dévisser l'action, Hugo Boss semblait en passe de se redresser, avec, pour la première fois en deux ans, un chiffre d'affaires (CA) à périmètre comparable en hausse à cours de change constants. De manière compréhensible, analystes et investisseurs boudaient le titre depuis quelque temps déjà; les résultats du premier trimestre ne les avaient pas vraiment réjouis, mais le recul du cours avait été limité. Le titre a cependant décroché (-6,5%) après la présentation des résultats annuels, début mars.
...