L'an dernier, Umicore a connu le revirement de situation qu'il espérait : une hausse de son chiffre d'affaires de 11% et une progression de son bénéfice net récurrent (hors éléments exceptionnels) de 21%. L'entreprise était alors encore confrontée à la baisse des prix des métaux, ce qui avait affecté la rentabilité de l'activité de recyclage, mais les ventes solides de catalyseurs et de batteries rechargeables ont orienté le résultat dans la direction souhaitée. Le ton semble donné pour les prochaines années. Umicore est technologiquement assez solide pour surfer sur la vague d'une hausse de la demande de catalyseurs et de batteries. L'expansion réalisée de la capacité de 40% soutiendra les ...

L'an dernier, Umicore a connu le revirement de situation qu'il espérait : une hausse de son chiffre d'affaires de 11% et une progression de son bénéfice net récurrent (hors éléments exceptionnels) de 21%. L'entreprise était alors encore confrontée à la baisse des prix des métaux, ce qui avait affecté la rentabilité de l'activité de recyclage, mais les ventes solides de catalyseurs et de batteries rechargeables ont orienté le résultat dans la direction souhaitée. Le ton semble donné pour les prochaines années. Umicore est technologiquement assez solide pour surfer sur la vague d'une hausse de la demande de catalyseurs et de batteries. L'expansion réalisée de la capacité de 40% soutiendra les résultats de la branche Recyclage. Si les prix des métaux augmentent également, le groupe pourrait connaître de belles années. L'an dernier, l'activité de recyclage a représenté 42% du bénéfice opérationnel (EBIT), malgré un repli du bénéfice de 5%. Les dégâts causés par les prix des métaux inférieurs ont été limités par l'amélioration du mix de métaux et les volumes stables, malgré les interruptions temporaires nécessaires pour pouvoir réaliser les investissements dans l'extension. Ces investissements sont désormais digérés, et la capacité de l'usine de Hoboken a progressé de 40%. A présent, les prix. L'an dernier, la demande de plusieurs matériaux rares comme le sélénium, le tellure et l'indium a chuté. Umicore recycle ces matériaux peu populaires, déchets électroniques, pour les revendre, notamment, en Chine. Ce n'est pas insignifiant pour Umicore, car ce type de matériaux représente un tiers du bénéfice opérationnel de la branche Recyclage. Ces dernières semaines, les prix des métaux précieux ont déjà augmenté. Umicore a une croissance plus prévisible dans les catalyseurs et les batteries rechargeables. L'an dernier, le chiffre d'affaires (CA) et le bénéfice de l'activité Catalyseurs ont progressé de respectivement 19% et 50%. Cette tendance doit se poursuivre cette année grâce à l'augmentation des ventes de catalyseurs pour véhicules diesel lourds en Europe et en Asie et à des normes d'émissions plus strictes. Notons qu'Umicore gagne des parts de marché presque partout, ce qui résulte de sa position concurrentielle enviable. Dans la division Energy and Surface Technologies, portée par les batteries, le CA et le bénéfice ont augmenté l'an dernier de 20 et 30%. La direction entrevoit une hausse ultérieure du CA grâce à l'augmentation de la demande en provenance du secteur automobile. La voiture électrique continue de percer, mais les nouveaux modèles sont en plus dotés d'une plus grande batterie afin de répondre à l'exigence d'une plus grande autonomie. Les extensions de capacité en Corée du Sud ont été finalisées, et cette année, de nouveaux investissements seront réalisés en Chine. Les investisseurs noteront également que le taux d'endettement d'Umicore demeure faible malgré les investissements consentis. C'est un atout en période de Bourses turbulentes. Grâce aux cash-flows solides, le dividende 2015 peut être relevé de 1 à 1,2 EUR brut par action. Grâce à la correction boursière, la valorisation de l'action a baissé, alors que les perspectives demeurent favorables. Les investisseurs paient environ 15 fois le bénéfice récurrent attendu pour cette année et la valeur d'entreprise représente 7,5 fois le cash-flow opérationnel. C'est raisonnable pour une entreprise présentant de telles perspectives.Conseil : digne d'achatRisque : moyenRating : 1B