Le groupe vient d'émettre un sérieux avertissement. Lequel est d'autant plus douloureux qu'il est dû à la stagnation de la demande de matériaux cathodiques, alors que l'accélération de la production et des ventes de ces matériaux pour batteries, essentiellement destinées aux voitures électriques, est depuis plusieurs années le principal moteur de croissance du groupe; en cas de ratés, la valorisation, qui tient compte d'une envolée du bénéfice ces prochaines années, souffre elle aussi.
...