"Nous avons toujours dit que notre croissance connaîtrait une évolution non pas progressive mais en dents de scie. Cela signifie qu'une accélération de la croissance ne nous rend pas euphoriques, et que nous ne sommes pas pris de panique en cas de ralentissement", rappelait Marc Grynberg, le CEO d'Umicore, lors de la présentation des résultats semestriels. Les investisseurs feraient bien d'en prendre de la graine. Avec la vente de matériaux pour batteries, Umicore s'était trouvé un nouveau moteur de croissance du bénéfice. Mais depuis quelques mois, le marché se détourne de son action parce que le segment connaît un creux; plus tôt, il avait pris pour acquise l'évolution de la croissance...
...

"Nous avons toujours dit que notre croissance connaîtrait une évolution non pas progressive mais en dents de scie. Cela signifie qu'une accélération de la croissance ne nous rend pas euphoriques, et que nous ne sommes pas pris de panique en cas de ralentissement", rappelait Marc Grynberg, le CEO d'Umicore, lors de la présentation des résultats semestriels. Les investisseurs feraient bien d'en prendre de la graine. Avec la vente de matériaux pour batteries, Umicore s'était trouvé un nouveau moteur de croissance du bénéfice. Mais depuis quelques mois, le marché se détourne de son action parce que le segment connaît un creux; plus tôt, il avait pris pour acquise l'évolution de la croissance...Marc Grynberg a souligné que les perspectives à long terme demeurent fort bonnes. L'électrification du parc automobile est la seule manière de réduire sensiblement les émissions de gaz à effet de serre dans le secteur du transport. Cette approche est soutenue par une réglementation de plus en plus stricte en Chine et en Europe, et par les constructeurs automobiles, qui lancent des modèles électriques sur le marché. Certains analystes épinglent une surcapacité sur le marché des matériaux pour batteries, laquelle pèse sur les prix. Si le CEO confirme l'existence d'une certaine surcapacité, il précise néanmoins qu'une hausse vigoureuse de la demande la résorbera rapidement. Ajoutons que des acteurs tels qu'Umicore peuvent créer leur propre marché en se distinguant sur le plan technologique ou en offrant aux constructeurs un circuit fermé - des matières premières pour batteries au recyclage de ces dernières.A court terme, le groupe est contraint de lever le pied, compte tenu du tassement de la demande de matériaux pour batteries. Ses résultats sont également affectés par la baisse du prix du cobalt et la hausse des amortissements après les investissements récents. Au 1er semestre, le chiffre d'affaires (CA) a diminué de 7% et le bénéfice d'exploitation récurrent (Rebit) s'est replié de 16%, dans la division Matériaux pour batteries; au 2e semestre, la demande devrait se stabiliser, mais l'Ebit de l'exercice devrait rester bien en deçà du niveau de 2018. Umicore a réagi aux nouvelles circonstances de marché en reportant plusieurs investissements. La direction a confirmé ce qu'elle avait anticipé en avril: la hausse de la demande accuse un retard de 12 à 18 mois sur le calendrier projeté, et le Rebit devrait se situer entre 475 et 525 millions d'euros au terme de l'exercice. Les investisseurs ont perdu de vue que les deux autres divisions d'Umicore se portent plutôt bien. Ensemble, les ventes de catalyseurs et les activités de recyclage produisent en effet quelque 60% du Rebit consolidé. Dans le segment des catalyseurs pour moteurs à essence, Umicore maintient ses CA et bénéfice à niveau parce qu'il a accru sa part de marché. Le CA des activités de recyclage s'est, lui, contracté de 2% en raison, entre autres, des investissements dans l'extension de l'usine de Hoboken. Mais ces travaux soutiennent depuis le printemps les volumes traités, ce qui devrait se traduire par une hausse de l'Ebit en base annuelle.La sévère réaction du marché à la baisse de la demande de matériaux pour batteries offre une nouvelle opportunité d'acquérir le titre. Les perspectives à long terme demeurent intéressantes. La valorisation d'Umicore est revenue à un niveau abordable, avec un rapport cours/bénéfice de 19 et une valeur de l'entreprise représentant 11 fois le cash-flow opérationnel. Digne d'achat. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 2BCours: 27,1 eurosTicker: UMI Code ISIN: BE0974320526Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 6,5 milliards EURC/B 2018: 26C/B attendu 2019: 19 Perf. cours sur 12 mois: -46%Perf. cours depuis le 01/01: -23%Rendement du dividende: 2,9%