Avec un repli de plus de 15%, l'action du groupe biopharmaceutique belge figure jusqu'ici parmi les actions les moins performantes de l'indice BEL20 cette année. Une conséquence notamment de problèmes de brevets autour de Vimpat, un médicament contre l'épilepsie dont les ventes maximum sont estimées à 1,2milliard EUR d'ici à 2020. C'est Vimpat, l'un des trois nouveaux médicaments phares ou CVN (Cimzia, Vimpat et Neupro) des cinq dernières années, qui a porté le cours de 25 à 85EUR. Les ventes CVN étaient à nouveau supérieures de 19% sur les six premiers mois de cette année, à 1,12milliard EUR. Vimpat a présenté une croissance en ligne avec cette évolution, avec une hauss...