Avec un repli de plus de 20%, l'action du groupe biopharmaceutique belge est la moins performante de l'indice BEL20. À la fin de l'an dernier, elle valait encore 85EUR et la semaine dernière, elle a baissé sous 63EUR en conséquence des problèmes de brevet autour de Vimpat, un médicament contre l'épilepsie dont le pic des ventes attendu est de 1,2milliard EUR d'ici 2020. Vimpat est l'un des trois médicaments phares qui a porté le cours d'UCB de 25 à 85EUR ces cinq dernières années. Les ventes combinées des trois nouveaux médicaments vedettes, connus sous le sigle CVN (Cimzia, Vimpat et Neupro), ont augmenté de 25,6%, à 544millions EUR sur les trois premie...