Au terme du premier semestre, le chiffre d'affaires (CA) s'élevait à 2,27 milliards d'euros, dépassant les prévisions moyennes des analystes (2,19 milliards); en glissement annuel, le CA s'est accru de 2% (2,23 milliards d'euros l'an dernier). A cours de change constants, la croissance s'établit à 6%. Le CA du groupe avait perdu 5%, à 1,07 milliard d'euros, au premier trimestre (-1% à périmètre comparable). Le CA des cinq produits phares d'UCB que sont Cimzia, Vimpat, Neupro (le trio a été baptisé "CVN"), Keppra et Briviact (le dernier de la gamme) a augmenté de 3%, à 1,8 milliard d'euros, au premier semestre (+10% abstraction faite des effets de change). Trois d'entre eux ont dépassé les attentes: Cimzia, un médicament contre les rhumatismes et la maladie d...