La part de l'argent dans le chiffre d'affaires (CA) de Wheaton Precious Metals (WPM) avait diminué ces derniers trimestres, en raison de la baisse temporaire de la production dans ce segment et de la diversification dans l'or, le palladium et le cobalt.
...

La part de l'argent dans le chiffre d'affaires (CA) de Wheaton Precious Metals (WPM) avait diminué ces derniers trimestres, en raison de la baisse temporaire de la production dans ce segment et de la diversification dans l'or, le palladium et le cobalt.Au point le plus bas de 2020, l'argent ne représentait plus que 36% du CA du groupe, dont l'ancien nom est pourtant Wheaton Silver. Les choses changent légèrement cette année. La société de streaming perçoit 75% de la production d'argent de la mine Salobo (Vale), que la mise en service d'une nouvelle usine de traitement a considérablement accélérée. Finalisée à 77% fin juin, l'expansion de la mine permettra d'accroître encore la production à partir de l'été 2022. Au niveau du groupe, la production d'argent a augmenté de 84% en glissement annuel au 2e trimestre, à 6,72 millions d'onces troy. Pour l'or (90.290 onces), la hausse s'est limitée à 1,7%; à cela s'ajoutent 5.301 onces de palladium et 395.000 livres de cobalt. La production totale s'établit à 194.140 onces troy d'équivalent or (+32% en un an). La part de l'argent y est de 45,2%, celle de l'or, de 49,1%, celle du palladium, de 3,3% et celle du cobalt, de 2,4%. Entre 2021 et 2025, le CA devrait provenir à 51% de l'or, 41% de l'argent, 5% du palladium et 3% du cobalt, du fait de l'augmentation, proportionnellement, des investissements dans les nouveaux flux d'or. A 176.700 onces troy d'équivalent or, le volume de vente est de 7,2% plus élevé qu'en 2020, mais de 9% inférieur au volume de production; la différence provient surtout de l'argent, dont 5,6 millions d'onces seulement ont été écoulées, et du palladium. Les prix de vente moyens de l'or et de l'argent sont restés quasi inchangés d'un trimestre à l'autre. Celui du palladium a grimpé de 2.392 à 2.797 dollars l'once, alors que celui du cobalt passait de 22,19 à 19,82 dollars la livre. Par rapport au 2e trimestre de 2020, les prix se sont envolés de 60% pour l'argent, 5% pour l'or et 46% pour le palladium. Le groupe a dès lors réalisé un CA record de 330,4 millions de dollars, un tiers de plus en un an. A 161,6 millions de dollars, le bénéfice net ajusté a bondi de 66% en 12 mois (passage de 0,22 à 0,36 dollar par action). WPM a d'ores et déjà signé cette année des contrats de livraison avec Capstone (or), Aris (or et argent) et Rio2 (or). Les flux d'argent de Keno Hill et de Cozamin sont opérationnels. WPM vise pour 2021 une production de 720.000 à 780.000 onces troy d'équivalent or, contre 673.000 l'an dernier. Il escompte, sur la seule base des contrats d'ores et déjà conclus, une production de 810.000 onces en moyenne entre 2021 et 2025. Le cash-flow opérationnel (Ebitda) s'établissant à 216 millions de dollars (+43%), le dividende a été relevé pour le quatrième trimestre consécutif (WPM paie 30% de l'Ebitda des quatre derniers trimestres, soit un passage de 0,14 à 0,15 dollar du dividende trimestriel). Le groupe n'a plus de dette pour le deuxième trimestre d'affilée. Sa trésorerie a atteint 235,4 millions de dollars, et son bilan compte pour 3,3 millions de contrats de location. Il dispose d'une ligne de crédit de 2 milliards de dollars.Sur le plan opérationnel, tout va bien mais la baisse des prix de l'or et de l'argent va faire reculer le CA trimestriel. Les prévisions annuelles sont néanmoins confirmées et de nouveaux contrats jettent les bases de la croissance ultérieure. WPM, qui n'a pas de dette, est moins chère que Franco-Nevada. Les bénéfices seront portés par la hausse des prix des métaux. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 45,98 dollarsMarché: NYSETicker: WPM USCode ISIN: CA8283361076Capit. boursière: 21 milliards USDC/B 2020: 40C/B attendu 2021: 30Perf. cours sur 12 mois: - 10%Perf. cours depuis le 01/01: +10%Rendement du dividende: 1,3%