Au travers de TINC (The INfrastructure Company), le petit investisseur peut lui aussi, depuis mai 2015, investir de manière diversifiée dans l'infrastructure. Ce type d'investissement offre des revenus à long terme (entre 20 et 35 ans) stables et prévisibles, ce qui fait de TINC une action à dividende typique. Lors de son introduction en Bourse, le groupe avait proposé un dividende brut de 0,4675 euro par action, soit un rendement brut de 4,25% sur la base du prix d'introduction de 11 euros par action. À l'IPO, TINC a levé 78 millions d'euros, et en décembre 2016, le groupe a procédé à une nouvelle augmentation de capital importante, à hauteur de 76,7 millions d'euros, via l'émission de 6,82 millions d'actions au prix unitai...