Après une année décevante, la production du belge SIPEF a renoué avec la croissance au 1er trimestre. La production totale a augmenté de 6,57% en glissement annuel, passant de 73.692 à 78.533 tonnes. Ce qui correspond au niveau de 2018 (78.185 tonnes), mais reste de 2,9% inférieur au chiffre du 1er trimestre de 2017 (80.881).
...

Après une année décevante, la production du belge SIPEF a renoué avec la croissance au 1er trimestre. La production totale a augmenté de 6,57% en glissement annuel, passant de 73.692 à 78.533 tonnes. Ce qui correspond au niveau de 2018 (78.185 tonnes), mais reste de 2,9% inférieur au chiffre du 1er trimestre de 2017 (80.881). Notons la différence marquée entre la croissance de la production d'huile de palme issue des plantations de SIPEF même (+1,5%, à 63.142 tonnes) et celle provenant des fruits achetés (+34%, à 15.391 tonnes): en Papouasie-Nouvelle-Guinée, 20% des 13.687 hectares de plantations propres se remettent toujours de l'éruption volcanique de l'été dernier. C'est pourquoi malgré des conditions climatiques bien meilleures, la production trimestrielle y a cédé 6,73% (15.809). La production de fruits de palmiers a chuté de 12,44%, mais le taux d'extraction (quantité d'huile extraite d'une tonne de fruits) est passé de 22,2 à 23,7%. Moins endommagées, les plantations des agriculteurs voisins ont produit 23,17% de fruits en plus (59.419), ce qui a permis d'augmenter la production d'huile de palme de 32,19% (14.032). En Indonésie, la production de fruits propres à SIPEF a crû de 4,5% (214.066). Dans le nord de Sumatra, l'exceptionnelle sécheresse a érodé la production de 0,52% (68.301) à Tolan Tiga et de 8,8% (44.038) dans les jeunes plantations d'UMW et de TUM. A Bengkulu, où le temps fut plus clément, la production de fruits a bondi de 14% (85.147). Dans les nouvelles plantations de Musi Rawas, dans le sud de Sumatra, la maturité croissante (4.461 hectares portent désormais des fruits), combinée à des précipitations suffisantes, a assuré une envolée de 26% (16.580) de la production de fruits. La production totale de fruits de palmiers en Indonésie s'est accrue de 5,1% (219.982); la production d'huile de palme a progressé de 5,6% (48.692), grâce au relèvement du taux d'extraction. Les prévisions pour le 2e trimestre sont modérément positives. Pour le 2e semestre, les éruptions de 2019 rendent la comparaison facile, mais la production prévue pour 2020 (350.000 tonnes, soit +10% en un an) reste incertaine. Alors que l'année avait bien commencé, la pandémie et l'implosion des prix du pétrole (qui a entraîné une baisse de la demande de biodiesel) ont fait plonger de 830 à 610 dollars par tonne le prix de l'huile de palme. Heureusement, SIPEF avait déjà vendu 41% de la production annuelle escomptée au prix moyen de 718 dollars par tonne (contre 37%, à 586 dollars, à la même époque l'an dernier). Si les perspectives à court terme restent aléatoires, les fondamentaux à plus long terme sont résolument positifs. Ackermans & van Haaren, l'actionnaire principal, a saisi pour la deuxième fois en moins de 12 mois l'opportunité engendrée par les turbulences sur le marché pour accroître sa position: +1,77% l'été dernier, à 32,33%, et +2,35% à la mi-avril (248.840 actions supplémentaires), à 34,68%. Après cette première perte en 15 ans (8 millions de dollars), SIPEF espère renouer avec les bénéfices en 2020. Les expansions se poursuivent à un rythme soutenu, mais pourraient être retardées en fonction de l'évolution de la dette. Nous avons récemment sorti l'action du portefeuille en raison de la légère baisse provoquée par la chute du prix de l'huile de palme, qui menaçait de ralentir l'expansion. Fondamentalement, le potentiel de long terme de l'huile de palme nous séduit toujours, mais nous nous contenterons pour l'heure de conseiller de conserver le titre. Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BCours: 44,20 eurosTicker: SIP BBCode ISIN: BE0003898187 Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 467,6 millions EURC/B 2019: -C/B attendu 2020: 59Perf. cours sur 12 mois: -9,2%Perf. cours depuis le 01/01: -18,9%Rendement du dividende: -