Contre toute attente, Oracle jouera un rôle important dans la saga TikTok. Craignant que les données d'utilisateurs américains se retrouvent aux mains des autorités chinoises et que ces dernières puissent influencer l'élection, Donald Trump a annoncé l'interdiction de cette application vidéo populaire aux Etats-Unis dès le 20 septembre (une date depuis reportée); le groupe chinois ByteDance, maison mère de TikTok, doit donc se défaire de ses activités américaines.
...

Contre toute attente, Oracle jouera un rôle important dans la saga TikTok. Craignant que les données d'utilisateurs américains se retrouvent aux mains des autorités chinoises et que ces dernières puissent influencer l'élection, Donald Trump a annoncé l'interdiction de cette application vidéo populaire aux Etats-Unis dès le 20 septembre (une date depuis reportée); le groupe chinois ByteDance, maison mère de TikTok, doit donc se défaire de ses activités américaines.Le succès de TikTok, qui compte 800 millions d'utilisateurs dans le monde, réside dans l'algorithme qui adapte en permanence les recommandations de contenu pour les utilisateurs. La vente de TikTok à une société américaine serait une trop grande déconvenue pour les Chinois; le choix d'un partenaire technologique aux Etats-Unis est donc plus probable. Une nouvelle société basée aux Etats-Unis serait alors créée, avec un ou plusieurs actionnaires américains gérant les données des quelque 100 millions d'utilisateurs américains de TikTok. Microsoft semblait depuis longtemps être le favori pour un accord avec ByteDance. Et pourtant, en fin de compte, les affinités entre Donald Trump, le fondateur d'Oracle, Larry Ellison, et la CEO, Safra Catz, ont été décisives. Oracle est bien moins capitalisé que Microsoft et manque d'expérience dans les réseaux sociaux, mais est spécialisé dans les logiciels pour entreprises et dispose d'une bonne infrastructure cloud. Un comité spécial du département du Trésor doit encore approuver l'opération et le gouvernement chinois peut aussi y faire obstacle. En Chine, des règles strictes s'appliquent à l'exportation de la technologie numérique et de l'intelligence artificielle, dont l'algorithme de TikTok. Dans le scénario actuel, Oracle prendrait une participation de 12,5% et le détaillant Walmart, 7,5%. Reste à voir si Donald Trump, qui avait exigé une cession complète, se contentera de ce montage. La saga TikTok a malheureusement éclipsé la publication des trimestriels; or, Oracle a dégagé des résultats meilleurs que prévu, la pandémie ayant eu peu de répercussions sur ses activités. Entre début juin et fin août, premier trimestre de l'exercice 2021, les ventes ont augmenté de 1,6% sur un an, à 9,37 milliards de dollars (9,19 milliards attendus). Grâce à un contrôle plus strict des coûts, la marge opérationnelle s'est améliorée, passant de 31,8% à 36,3%, sur un an. Le bénéfice net a augmenté de 5%, à 2,25 milliards de dollars. Le bénéfice net ajusté par action s'établit à 0,93 dollar (0,86 dollar escompté). Les ventes devraient augmenter de 1 à 3% sur le trimestre en cours. Sans tenir compte de TikTok, le consensus table sur une légère croissance du chiffre d'affaires et du bénéfice pour cet exercice et le prochain. Oracle a versé un dividende de 3 milliards de dollars pour les 12 derniers mois. Au premier trimestre de l'exercice, la société a racheté pour 5 milliards de dollars d'actions (pour 5,2 milliards de dollars, au trimestre précédent). Fin août, le groupe avait 42,3 milliards de dollars de liquidités et 70,8 milliards de dollars de dettes.On ne sait pas encore très bien comment la saga TikTok se terminera et quel rôle Oracle y jouera. Dans le scénario le plus optimiste, les revenus supplémentaires du cloud pourraient profiter à Oracle. Sans TikTok, le groupe affichera, pour la première fois en trois ans, une légère croissance sur l'exercice 2021 à peine entamé. Cette croissance timide explique également la décote de l'action par rapport au secteur.Conseil: conserver/attendreRisque: moyenRating: 2BCours: 60,62 dollarsTicker: ORCL USCode ISIN: US68389X1054Marché: New York Stock ExchangeCapit. boursière: 182,5 milliards USDC/B 2020: 16C/B attendu 2021: 14Perf. cours sur 12 mois: +13%Perf. cours depuis le 01/01: +12%Rendement du dividende: 1,6%