Depuis que, à notre grande déception, l'entreprise a mis un terme, en décembre dernier, à son étude clinique qui en était au stade le plus avancé, celle consacrée à la molécule THR-409 (ocriplasmine), nous étions impatients de connaître les résultats de l'étude de phaseI/IIa sur la moléculeTHR-317. Il pourrait s'agir du premier médicament susceptible de cibler le facteur de croissance placentaire (plus communément abrégé en PGLF, les initiales du terme anglais) auprès des patients atteints d'oedème maculaire diabétique (OMD).
...