Les résultats semestriels du holding spécialisé dans l'immobilier en République Démocratique du Congo (RDC) sont mitigés. Ce grand pays africain traverse une période difficile sur les plans politique et économique. L'économie en RDC est en effet à l'arrêt du fait de la faiblesse des prix des matières premières, ce qui explique que le pays se trouve confronté à un manque de devises. Qui plus est, les caisses de l'État sont pour ainsi dire vides, rendant impossible un investissement dans l'aménagement des routes. Sur le plan politique, la situation est tendue car le président Kabila ne prépare pas les élections (présidentielles). Comme il ne peut plus être candidat à un troisième mandat, il ten...