Généralement, nous clôturons nos articles sur Texaf, holding actif en République du Congo (RDC), par un état des lieux relatif à Imbakin. Plus précisément, il s'agit d'une créance reconnue et inscrite dans les comptes de l'Etat congolais pour une valeur de 63 millions EUR, dont les 12 premiers millions EUR sont destinés au holding Cobepa (ancien actionnaire de référence de Texaf). Cette reconnaissance remonte au siècle dernière et pourtant, jusqu'ici, elle est restée lettre morte. La décision de scinder cette créance de Texaf et d'attribuer à chaque actionnaire Texaf une action du holding Imbakin (échangeable aux enchères, et non sur NYSE Euronext Bruxelles) semble être une solution mirac...