Tesla vient de présenter ses chiffres de production et de vente pour le trimestre; le chiffre d'affaires (CA), le bénéfice et les cash-flows suivront. L'on sait, grâce à une fuite, qu'Elon Musk encourage son personnel à atteindre, pour la toute première fois, le cap des 100.000 véhicules produits en trois mois. Ce chiffre devient donc la nouvelle référence pour les analystes.
...

Tesla vient de présenter ses chiffres de production et de vente pour le trimestre; le chiffre d'affaires (CA), le bénéfice et les cash-flows suivront. L'on sait, grâce à une fuite, qu'Elon Musk encourage son personnel à atteindre, pour la toute première fois, le cap des 100.000 véhicules produits en trois mois. Ce chiffre devient donc la nouvelle référence pour les analystes.Avec 96.155 véhicules produits pour 97.000 vendus, Tesla boucle un trimestre record, mais inférieur, toutefois, à l'objectif du CEO. Les Model S et X n'ont décidément plus la cote; bien que commercialisés depuis plus longtemps, ils ne s'adjugent que 17% des ventes. Le Model 3 s'est écoulé à 2.000 exemplaires de plus qu'au 2e trimestre. Le compteur affichant un peu plus de 255.000 unités commercialisées en trois trimestres, le groupe doit à présent vendre 105.000 véhicules au moins pour atteindre le bas de la fourchette prévisionnelle arrêtée pour l'exercice (entre 360.000 et 400.000 unités). Bénéfice et CA sont inconnus pour l'heure. Tesla a plongé dans le rouge (plus d'un milliard de dollars) au 1er semestre; le conflit commercial et les taxes qu'il entraîne pèsent sur les marges et le dollar, cher, s'est apprécié davantage encore au 3e trimestre par rapport à la plupart des autres devises. Le consensus mise actuellement sur un CA de 6,38 milliards de dollars, contre 6,35 milliards au 2e trimestre. Le changement de composition du CA érode lui aussi les marges, particulièrement faibles sur le Model 3. Tesla a de surcroît accordé ces derniers mois des réductions plus élevées sur les Model S et X, pour écouler ses stocks. Le CA est, pour la première fois, tombé sous 55.000 dollars par véhicule au 2e trimestre. La marge brute, de 21% au 2e semestre de 2018, a chuté à 14,5% au 2e trimestre 2019 (16,8% et 20% chez les plus grands constructeurs traditionnels que sont Toyota et Volkswagen). L'usine de Shanghai, la première en dehors des Etats-Unis, sera inaugurée ce mois-ci (2 milliards de dollars). Tesla se donne quelques mois encore pour statuer sur la localisation d'une méga-usine sur le continent européen; plusieurs pays, dont la Belgique, sont en lice. Le groupe a levé en mai 2,4 milliards de dollars de capitaux frais, en émettant actions et obligations convertibles. Il faut dire qu'il continue à brûler énormément de cash et qu'il caresse d'ambitieux projets pour le Model Y, le Semi et le Roadster. Le démarrage de la production du Model Y, version SUV du Model 3, est prévu pour dans un an. Ce nouveau-venu partage 78% de ses composants avec le Model 3, ce qui devrait simplifier son assemblage; il faudra donc moins de temps à la production pour atteindre sa vitesse de croisière. Le SUV étant plus cher que les berlines, Tesla espère pouvoir dégager une marge plus importante. La trésorerie s'élevait au terme du 1er semestre à 4,95 milliards de dollars, pour une dette de 14,3 milliards. Les investissements devraient atteindre 1,5-2 milliards de dollars sur l'exercice; comme 500 millions seulement ont été dépensés au 1er semestre, ils vont s'accélérer.Le marché peine à valoriser Tesla, dont les détracteurs sont aussi nombreux que les partisans. Le short ratio (nombre d'actions shortées/volume d'actions négociées) est très élevé (27,8%), ce qui accroît la volatilité du cours. A 23 fois le bénéfice opérationnel ajusté des quatre derniers trimestres, l'action est tout sauf bon marché. L'évolution du bénéfice étant de surcroît très incertaine, nous réitérons notre conseil de vente. Conseil: vendreRisque: moyenRating: 3BCours: 240,05 dollarsMarché: New York Stock ExchangeTicker: TSLA USCode ISIN: US88160R1014Capit. boursière: 43 milliards USDC/B 2018: -C/B attendu 2019: -Perf. cours sur 12 mois: -9%Perf. cours depuis le 01/01: -28%Rendement du dividende: -