Au terme du second semestre de 2018, Tesla a publié un bénéfice net ajusté de plus de 450 millions de dollars. C'est un résultat inespéré. Mais le groupe le doit essentiellement à la baisse de ses investissements. Sur l'ensemble de l'exercice, Tesla accuse encore une perte de près d'un milliard de dollars, ou de 5,72 dollars par action. C'est certes une avancée par rapport à l'exercice précédent (perte de 11,83 dollars ), mais cette tendance ne se confirmera pas: lors de la présentation de ses résultats annuels, le constructeur a affirmé qu'il ne réaliserait pas de bénéfice au premier trimestre. Il avait promis le contraire.
...

Au terme du second semestre de 2018, Tesla a publié un bénéfice net ajusté de plus de 450 millions de dollars. C'est un résultat inespéré. Mais le groupe le doit essentiellement à la baisse de ses investissements. Sur l'ensemble de l'exercice, Tesla accuse encore une perte de près d'un milliard de dollars, ou de 5,72 dollars par action. C'est certes une avancée par rapport à l'exercice précédent (perte de 11,83 dollars ), mais cette tendance ne se confirmera pas: lors de la présentation de ses résultats annuels, le constructeur a affirmé qu'il ne réaliserait pas de bénéfice au premier trimestre. Il avait promis le contraire.L'an dernier, la production du Model3 a démarré. Tesla vise avec ce modèle intermédiaire un public large. Le groupe en a écoulé près de 140.000 en 2018, ce qui représente plus de la moitié de sa production totale. Depuis le début de 2019, le Model3 est aussi livré en Europe et en Chine. Pour approvisionner ce dernier marché tout en évitant les sanctions commerciales, Tesla construit une usine à Shanghai. Dans un premier temps, en moyenne 3.000 véhicules par semaine y seront fabriqués. A terme, le rythme de production passera à 10.000. Dans l'usine américaine établie en Californie, Tesla espère pouvoir assembler en moyenne 7.000 Model3 par semaine d'ici à la fin de l'année. Le nombre de Model3 immatriculés cette année trahit un léger recul des ventes par rapport à la même période l'an dernier. Aux Etats-Unis, le crédit d'impôt accordé sur l'achat d'un véhicule Tesla a été abaissé de 7.500 à 3.750 dollars en début d'année; au second semestre, il ne sera plus que de 1.875 dollars et à compter de 2020, il sera tout bonnement supprimé. Pour 2019, Elon Musk a émis des perspectives divergentes en matière de production: alors qu'en marge de la présentation des résultats annuels, il avait annoncé 360.000 à 400.000 véhicules (hausse de 45 à 65% par rapport à 2018), dans un tweet ultérieur, il en annonçait 500.000...La marge bénéficiaire sur le Model3 est toujours inférieure aux 25% attendus. Au premier trimestre, Tesla a accordé une baisse de prix de 6% sur le ModelS et le ModelX. Par ailleurs, il a enfin mis sur le marché des versions d'entrée de gamme, moins chères, du Model3. Si ces mesures soutiennent les ventes, elles affectent les marges. Ajoutons que les coûts de production des batteries baissent moins rapidement que prévu. Pour réduire les dépenses, Tesla envisage d'organiser les ventes majoritairement en ligne et donc, de fermer une partie des showrooms. En mars, Tesla a présenté le ModelY, version SUV du Model3; les investissements dans le ModelY seront moins importants que ceux consentis pour le Model3 dans la mesure où la chaîne d'assemblage et environ trois quarts des pièces sont les mêmes. A la fin du quatrième trimestre, Tesla disposait de 3,7 milliards de dollars en cash. Ce chiffre a depuis été raboté de 920 millions de dollars du fait du remboursement d'une obligation convertible. La dette nette s'élève toujours à plus de 10 milliards de dollars. Pour la réduire et étendre son offre, le groupe devra faire appel au marché des capitaux.Ces derniers mois, les investisseurs se sont montrés plus critiques - ou plus réalistes? - à l'égard de Tesla. Il est temps que le constructeur passe à la vitesse supérieure et prouve sa capacité à assembler de manière rentable de plus gros volumes. Malgré le récent repli du cours de l'action, nous estimons la valorisation toujours tendue, au regard des perspectives, incertaines. Conseil: vendreRisque: élevéRating: 3CCours: 269,64 dollarsMarché: New York Stock ExchangeTicker: TSLA USCode ISIN: US88160R1014Capit. boursière: 45,7 milliards USDC/B 2018: -C/B attendu 2019: 50,4Perf. cours sur 12 mois: -14%Perf. cours depuis le 01/01: -22%Rendement du dividende: -