Lors de la publication des chiffres du 2e trimestre, le CEO de Telenet, John Porter, avait déclaré : "La question n'est pas de savoir si les actionnaires seront indemnisés, la question est de savoir quand ils le seront". L'Australien avait laissé entendre que le scénario d'un dividende supplémentaire était très plausible. Le communiqué de presse de jeudi dernier, qui suggère qu'il n'y aura pas d'indemnité pour les actionnaires cette année, a donc eu l'effet d'une bombe sur les actionnaires. Il n'y aura donc pas de dividende régulier, pas de réduction de capital et pas de rachat d'actions propres. Telenet pointe du doigt le contexte opérationnel actuel. En fin de compte, Telenet n'a pas failli à un...