Ces dernières semaines, l'action du câblo-opérateur implanté à Malines a plongé sous la barre des 40 EUR. En cause : les incertitudes relatives au dividende futur et des préoccupations concernant la croissance à plus long terme. En outre et comme nous l'avions déjà indiqué précédemment, l'action Telenet était tout simplement devenue trop chère. La publication des derniers résultats trimestriels n'a pas apporté de clarté sur la future politique en matière de rétribution des actionnaires. Telenet ne limite pas les dividendes au montant des cash-flows libres. Ces dernières années, le groupe a également profité des taux bas pour financer sa généreuse politique de divid...