Il y a quelques semaines, Telenet a jeté un pavé dans la mare en communiquant que le groupe envisageait une prise de participation dans De Vijver Media, propriétaire de la maison de production Woestijnvis et des chaînes de télévision Vier et Vijf. A la publication des résultats trimestriels et annuels, on a rapidement pu se rendre compte que le terme "envisageait" relevait plutôt de l'euphémisme, car l'intérêt s'avérait étonnamment concret. Câblodistributeur dominant en Belgique, Telenet voit sa position remise en cause par la libération obligatoire du réseau câblé. Sans compter la concurrence menaçante des fournisseurs de contenus en ligne, comme l'Américain Netflix. La VRM, chien de garde des médias flamands, se préoccupe en tout c...