Telenet doit se réinventer

19/11/18 à 10:45 - Mise à jour à 15:43

Le groupe va devoir développer un autre modèle d'exploitation pour contrer la concurrence. Or il ne peut décemment pas alourdir encore sa dette, de cinq milliards d'euros actuellement.

L'on s'y attendait depuis la publication des chiffres d'Orange Belgium et de Proximus (sur le marché belge des télécommunications, la croissance des uns implique le recul des autres): à l'issue du 3e trimestre, Telenet fait partie des perdants. Les résultats opérationnels sont décevants, même si le repli sensible des coûts a permis à la rentabilité d'augmenter. La téléphonie mobile et la télévision numérique sont restées en deçà des attentes; la division Business et l'Internet à large bande se sont mieux comportés.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »