Le secteur européen des services pétroliers n'est pas à proprement parler dans les bonnes grâces des analystes depuis quelques mois. Les multinationales pétrolières et gazières se montrent plus économes de leurs investissements que par le passé, ce qui comprime le nombre de commandes et érode les marges des fournisseurs de services. Les actionnaires de Technip ont également eu une année difficile. Les perspectives pour 2014-2015, énoncées en octobre, ont déclenché une sensible baisse du cours. Dans le monde des services pétroliers, le groupe français Technip, avec ses 38.000 salariés, est un acteur déterminant qui possède d'importants atouts. Le premier est l'étendue de son champ d'activités. Technip possède en premi...