Sur les cinq dernières années, l'action du chimiste belge affiche un rendement (évolution du cours + dividendes) inférieur de 44% à celui de l'indice Bel 20 (-5%, contre +39%). Sur les 10 dernières années aussi, elle a produit un rendement inférieur (de 43%) à l'indice de référence belge (+88%, contre +131%). Or Solvay a toujours distribué un dividende (lequel n'a plus été abaissé depuis les années 1980). Ce rendement décevant tient donc uniquement à l'évolution du cours de l'action (-20%, sur la décennie écoulée). Le groupe a pourtant osé entreprendre des acquisitions de grande ampleur et céder des activités clés. En 2009, la jugeant trop petite, il a vendu sa branche pharmaceutique à l'américain Abbott Laboratories pour 5,2 milliards d'euros, monta...