Le pacte vert pour l'Europe est une véritable opportunité pour de nombreux acteurs européens de la construction. Ce plan, qui vise à faire de l'Union européenne le premier continent neutre sur le plan climatique à l'horizon 2050, entend initier une "vague de rénovations". En vue d'atteindre les objectifs en la matière, la Commission européenne va investir chaque année, jusqu'à 2030, 185 milliards d'euros pour rendre les bâtiments publics et privés moins énergivores - ce dont se réjouit la direction de Sto SE.
...

Le pacte vert pour l'Europe est une véritable opportunité pour de nombreux acteurs européens de la construction. Ce plan, qui vise à faire de l'Union européenne le premier continent neutre sur le plan climatique à l'horizon 2050, entend initier une "vague de rénovations". En vue d'atteindre les objectifs en la matière, la Commission européenne va investir chaque année, jusqu'à 2030, 185 milliards d'euros pour rendre les bâtiments publics et privés moins énergivores - ce dont se réjouit la direction de Sto SE. Peu connue hors du secteur de la construction, Sto SE est une entreprise familiale allemande traditionnelle. Elle a été fondée en 1936 par Wilhelm Stotmeister. La famille éponyme en est aujourd'hui encore l'actionnaire majoritaire: Jochen Stotmeister, le président du conseil d'administration, détient 57% des actions. L'entreprise, qui est entrée en Bourse en 1992, compte trois activités principales. Tout d'abord, des solutions pour les façades (revêtements extérieurs isolants et imperméables, notamment), qui représentaient en 2019 48% du chiffre d'affaires annuel. Les enduits pour façades et les peintures extérieures constituent la deuxième branche; elle revendique 22% du chiffre d'affaires. Enfin, Sto SE propose également des solutions pour l'intérieur (enduits et peintures, essentiellement); la part de cette branche dans le chiffre d'affaires total est de 14%.En Europe, l'entreprise est active en Allemagne principalement (90 bureaux de vente et centres logistiques) et, dans une moindre mesure, dans 38 autres pays; elle possède des filiales dans 24 d'entre eux (notamment en Belgique) et a des représentants dans les 14 autres. Sur l'exercice 2019, Sto SE a réalisé 76% de son chiffre d'affaires en Europe de l'Ouest, 11% dans le reste de l'Europe et 13% sur d'autres continents (Amérique du Nord, Moyen-Orient et Asie). A la différence de Kingspan ou de Rockwool, son chiffre d'affaires et ses bénéfices ne connaissent pas de croissance rapide. Les ventes de Sto SE progressent en effet de 3 à 4% par an. Ainsi sont-elles passées, entre 2016 et 2019, de 1,23 milliard à 1,40 milliard d'euros. Dans le secteur de la construction, un bon nombre d'entreprises affichent des marges bénéficiaires faibles. Sto SE n'y fait pas exception. L'entreprise peut toutefois se vanter d'un cash-flow disponible positif, grâce à quoi elle affiche un bilan sain, verse un dividende stable et peut investir dans l'innovation. La trésorerie nette de Sto SE s'élève à environ 25 millions d'euros. L'actuelle vague de rénovations européenne est pour elle une opportunité de passer à la vitesse supérieure ces prochaines années. Le pacte vert pourrait inciter la famille Stotmeister, réputée pour sa prudence, à doper sa croissance par des acquisitions. Or, ce potentiel de croissance ne se reflète absolument pas dans la valorisation actuelle de Sto SE. Contrairement à ce que pourrait laisser penser l'évolution de son cours, l'action allemande Sto SE est très bon marché. A environ 0,6 fois le chiffre d'affaires, 1,1 fois la valeur comptable, 8 fois le bénéfice attendu pour 2021 et avec un rapport valeur de l'entreprise/cash-flow d'exploitation (Ebitda) escompté en 2021 de 5,5, elle est en effet très attrayante. Son point faible réside dans sa liquidité, réduite, qui tempère l'intérêt des "grands" investisseurs. Pour notre part, nous commençons à suivre de près ce titre et recommandons d'emblée de l'acheter. Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 135,20 eurosTicker: STO3 GYCode ISIN: DE0007274136Marché: Francfort Capit. boursière: 915 millions EURC/B 2019: 9,5C/B attendu 2020: 8,5Perf. cours sur 12 mois: +27%Perf. cours depuis le 01/01: +3%Rendement du dividende: 3%