La compagnie pétrolière publique norvégienne Statoil - 67% des actions détenues par l'Etat - a présenté des résultats meilleurs qu'attendu pour le 2e trimestre. Le bénéfice net apuré (hors éléments uniques) a certes reculé de 27% par rapport au 2e trimestre 2014, passant de 9,9 milliards de couronnes norvégiennes (NOK) à 7,2 milliards NOK, mais les prévisions moyennes des analystes faisaient état de seulement 5,5 milliards NOK. Statoil avait annoncé un important plan d'économies (1,3 milliard USD par an à partir de 2016), une réduction des dépenses d'investissement (pour un total de 5 milliards USD entre 2014 et 2016) et un durcissement des critères d'approbation (surcroît de rendement d'au moins 8%) des nouveaux projets début 2014, avant même l'effond...