A nouveau une réaction décevante du marché au trading update pour le 1er semestre de Standard Chartered pour l'exercice 2013-2014 (date de clôture de l'exercice : 30/9). La grande banque britannique, qui réalise l'essentiel de ses revenus opérationnels en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient, rencontre toujours des difficultés à court terme, à présent que la croissance en Asie ralentit et que des dépréciations de valeur doivent être réalisées sur le portefeuille de prêts personnels en Corée du Sud. Standard Chartered a réalisé une dépréciation de pas moins de 1 milliard USD sur l'activité dans ce pays asiatique, et a vendu également deux unités là-bas. Ces problèmes ont incité la banque ...