La compagnie pétrolière et gazière britannique a annoncé en début d'année qu'elle allait céder pour au moins 10 milliards de dollars d'actifs en 2019 et 2020. Elle vise en effet à se désendetter et concentrer ses investissements sur quelques projets phares. Au terme du 1er semestre, BP n'avait cédé que pour 1,5 milliard de dollars d'actifs - un retard en grande partie imputable au plongeon du cours du gaz naturel, qui empêche le groupe de vendre certains actifs au prix souhaité.
...