Sofina, à qui on a longtemps reproché son opacité, publie désormais chaque semestre une lettre d'information, attendue avec impatience. Le portefeuille du holding est en effet difficile à évaluer et les informations de la direction sont précieuses.
...

Sofina, à qui on a longtemps reproché son opacité, publie désormais chaque semestre une lettre d'information, attendue avec impatience. Le portefeuille du holding est en effet difficile à évaluer et les informations de la direction sont précieuses. Dans sa dernière communication en date, Sofina estimait la valeur nette de son portefeuille à 9,5 milliards d'euros, soit 284 euros par action; fin 2021, les chiffres étaient respectivement de 11,4 milliards d'euros et 338 euros. Il s'agit d'une évaluation préliminaire qui ne tient pas encore compte du rapport du 4e trimestre des partenaires américains, mais les chiffres définitifs, attendus le 30 mars, ne devraient être que légèrement différents. La déprime généralisée des marchés en 2022 a naturellement affecté également Sofina, qui investit principalement dans des valeurs technologiques et de croissance, lesquelles ont fort souffert de la hausse des taux et du ralentissement conjoncturel. L'excellente réputation dont jouissait la société a aussi été ternie par le dévissage de ses positions dans la plateforme indienne d'apprentissage en ligne Byju's et le spécialiste britannique des cosmétiques THG, ainsi que par le placement sous la protection du chapitre 11 de l'américain Forma Brands.En 2022, le cours de l'action Sofina a chuté encore plus vite que la valeur intrinsèque du portefeuille: la prime de 28% de fin 2021 s'était transformée en une décote de 28% fin 2022, réduite depuis à quelque 25%. Cette décote excessive, au vu de l'historique de performance et de la qualité du portefeuille, offre néanmoins une fenêtre d'entrée. Car sur la décennie écoulée, Sofina a généré un rendement annuel moyen de 12,6%, contre 10,9% pour les actions mondiales. Le CEO du holding, Harold Boël, estime que la volatilité de la prime par rapport à la valeur intrinsèque est difficile à contrôler, mais il s'est engagé à améliorer les rapports et la communication.Sofina a ainsi dévoilé les détails des positions de SC-China Co-Investment 2016-A, l'un de ses investissements majeurs. La première participation du véhicule est ByteDance, maison mère de l'application TikTok. La société chinoise a vu sa valorisation fondre de 25% en 2022, à 300 milliards de dollars fin décembre. Le site de Sofina mentionne que ByteDance, qui représente plus de 5% du portefeuille, "continue de bénéficier de perspectives attrayantes [mais] est également confrontée à l'impact des conditions macroéconomiques mondiales qui ont ralenti la croissance récente d'autres acteurs de l'internet". La société, active à l'international, doit composer avec des autorités désireuses de limiter son pouvoir dans certains pays, notamment aux Etats-Unis. Entraîné dans la débâcle boursière et plombé par certaines de ses participations, Sofina est tombé de son piédestal en 2022. La correction de l'action est toutefois à nos yeux démesurée. Pouvoir acquérir un portefeuille de qualité et diversifié moyennant une décote de 25% est une aubaine pour les investisseurs.Conseil: acheterRisque: moyenRating: 1BCours: 210,60 eurosTicker: SOF BBCode ISIN: BE0003717312Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 7,23 milliards EURC/B 2021: 15C/B attendu 2022: -Perf. cours sur 12 mois: -39%Perf. cours depuis le 01/01: -1%Rendement du dividende: