Les performances du Bel 20 sont loin de concurrencer celles du Nasdaq, l'indice technologique américain. L'indice belge compte toutefois, avec Sofina et ses jeunes pousses technologiques qui, depuis l'éclatement de la pandémie, surfent sur la tendance à l'accélération de la numérisation de l'économie, un titre de type "Nasdaq". Dont l'évolution est révélatrice: depuis le plancher atteint en mars, l'action du holding s'est redressée de façon spectaculaire, avant de faire récemment l'objet d'une saine correction. Une progression très similaire à celle du Nasdaq.
...

Les performances du Bel 20 sont loin de concurrencer celles du Nasdaq, l'indice technologique américain. L'indice belge compte toutefois, avec Sofina et ses jeunes pousses technologiques qui, depuis l'éclatement de la pandémie, surfent sur la tendance à l'accélération de la numérisation de l'économie, un titre de type "Nasdaq". Dont l'évolution est révélatrice: depuis le plancher atteint en mars, l'action du holding s'est redressée de façon spectaculaire, avant de faire récemment l'objet d'une saine correction. Une progression très similaire à celle du Nasdaq.Ce mouvement est appelé à s'intensifier ces prochaines années. L'entreprise d'investissement a encore allégé, entre janvier et juin, plusieurs de ses participations historiques, notamment dans Colruyt et dans Danone, et totalement cédé les actions qui lui restaient dans Orpea. Elle se concentre de plus en plus sur le capital-risque, dans le cadre de quoi elle coopère avec des fonds de renommée internationale, et sur son portefeuille de jeunes entreprises de croissance, qu'elle développe lui aussi avec l'aide de partenaires de confiance. Grâce notamment à ce réseau international, Sofina prouve sa capacité à repérer les sociétés technologiques prometteuses; elle se positionne avant qu'elles ne percent, et exerce un effet de levier sur leur création de valeur. Son portefeuille recèle nombre d'enseignes discrètes, qui pourraient bien occuper le devant de la scène à moyen ou long terme. Les vigoureuses hausses de cours et les valorisations élevées incitent maintes sociétés technologiques à entrer en Bourse; Sofina se fait alors vendeur, et engrange les plus-values. Ainsi en est-il allé avec The Hut Group, une chaîne britannique de produits cosmétiques et alimentaires en ligne, valorisée à l'occasion de son IPO à 4,5 milliards de livres sterling, soit un sérieux gain pour l'actionnaire. Avant cette opération, Sofina détenait 9,1% des actions de Hut, pour plus de 450 millions d'euros. Sa participation dans Hut représente 6% du portefeuille du holding (13 euros par action), ce qui est, d'ailleurs, un problème. Sofina détient en outre 8% dans Byju's, une plateforme indienne d'apprentissage en ligne, évaluée à plus de 10 milliards de dollars lors de sa dernière levée de capitaux. L'importance de sa participation dans K12 Techno Services, autre fournisseur de services didactiques en Inde, pourrait finir par jouer des tours à Sofina également.Les résultats du premier semestre portent les stigmates de la forte correction boursière, que la société de portefeuille n'avait pas achevé de digérer fin juin. La perte s'élève à 211 millions d'euros, soit 7,3 euros par action. Les fonds propres ont diminué de 4%, de 227 à 217 euros par action. Le cours est désormais proche de la valeur de l'actif net: alors que Sofina affichait par le passé une franche décote par rapport à sa valeur intrinsèque, l'investisseur peut désormais s'estimer heureux s'il n'a pas à s'acquitter d'une prime. Le portefeuille a relativement bien résisté à la crise, non seulement parce que le holding avait d'ores et déjà emprunté le train du numérique, mais aussi parce qu'il est moins exposé aux secteurs fortement touchés, comme l'horeca ou l'industrie.Après avoir bondi dans le sillage du Nasdaq, le cours vient de subir une saine correction. Sofina est un excellent moyen d'investir dans de jeunes firmes technologiques prometteuses. Le titre est résolument intéressant, mais sa valorisation a fortement augmenté récemment. Nous conseillons toujours de le conserver. Conseil: conserverRisque: moyenRating: 1BCours: 229 eurosCode ISIN: BE0003717312Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 7,84 milliards EURC/B 2019: 6C/B attendu 2020: 20Perf. cours sur 12 mois: +19%Perf. cours depuis le 01/01: +17%Rendement du dividende: 1,2%