S'il est une action qui, après le choc provoqué par l'annonce de la pandémie, affiche une reprise en V, c'est bien celle de Sofina. Alors que la société de portefeuille belge n'avait pas échappé à l'effondrement initial, son cours s'est tellement redressé la semaine dernière qu'il flirte désormais avec de nouveaux records. Le titre avait été très brièvement disponible moyennant une décote de plus de 30%; aujourd'hui, l'investisseur paie un prix à nouveau proche de la valeur intrinsèque de 227 euros par action.
...

S'il est une action qui, après le choc provoqué par l'annonce de la pandémie, affiche une reprise en V, c'est bien celle de Sofina. Alors que la société de portefeuille belge n'avait pas échappé à l'effondrement initial, son cours s'est tellement redressé la semaine dernière qu'il flirte désormais avec de nouveaux records. Le titre avait été très brièvement disponible moyennant une décote de plus de 30%; aujourd'hui, l'investisseur paie un prix à nouveau proche de la valeur intrinsèque de 227 euros par action.Ce rebond n'a rien de surprenant. Sa répartition géographique et ses investissements dans des secteurs et des thèmes relativement peu touchés permettent au portefeuille de Sofina d'assez bien résister à la crise: le holding se concentre sur des entreprises qui accompagnent la transformation numérique, des sociétés actives dans les biens de consommation, la distribution et l'enseignement, et des spécialistes des soins de santé. Certes, il détient également des participations dans des noms frappés de plein fouet, comme le spécialiste français de l'événementiel GL Events. Mais il ose par ailleurs profiter des opportunités offertes par la situation pour intégrer des secteurs touchés. Ainsi a-t-il investi dans Qingzhu, qui exploite des hôtels low cost en Chine. Il faut dire que sa trésorerie nette s'élève à 455 millions d'euros, ce qui lui ouvre bien des portes. Par ailleurs, alors que la pandémie menace de plomber durablement l'économie, il peut se permettre de mettre l'accent sur la création de valeur à long terme. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: il a dégagé sur ces 15 dernières années un rendement annuel moyen de 9,3%, contre 8,2% pour l'indice européen élargi. Il fait donc systématiquement mieux que le marché - à l'exception, toutefois, de 2019, où l'actionnaire a dû se contenter d'un rendement (hausse du cours + dividendes) de 18%, alors que les Bourses européennes clôturaient à 28%.Les types d'investissements privilégiés par Sofina sont au nombre de trois. Plus de 40% de son actif sont investis dans des participations minoritaires à long terme, comme Colruyt, Danone, Drylock ou encore Orpea. Un bon 30% du portefeuille va à des fonds de capital-risque inaccessibles à la plupart des investisseurs. Cela dit, la direction faisait remarquer, dans le rapport annuel publié fin mars, que la demande de capital-risque avait fait grimper la valorisation de maintes entreprises prometteuses, ce qui expliquait le moindre rendement de ces fonds. L'accès au segment premium de ces produits est également devenu plus complexe, ajoutait-elle, précisant qu'elle ne désespérait pas pour autant de pouvoir exploiter davantage encore sa position privilégiée. Le troisième pilier est celui des entreprises à croissance rapide. Les 33 participations du groupe dans ce segment représentent une valeur totale de 1,5 milliard d'euros. L'une des enseignes les plus connues au sein de ce portefeuille est la plateforme indienne d'apprentissage en ligne Byju's; Sofina a pris l'an passé une partie de ses bénéfices dans cet investissement, dont la valeur avait été multipliée par 17. Parce qu'il est composé de secteurs résistant à la crise, le portefeuille a permis au titre de se remettre du choc à une allure vertigineuse. Le dividende est faible, mais pas remis en question; il est d'ailleurs relevé à 2,9 euros brut par action. Sofina reste une voie d'accès privilégiée à un portefeuille unique de capital-risque, mais son cours se rapproche désormais de sa valeur intrinsèque. Nous conseillons de conserver le titre. Conseil: conserverRisque: moyenRating: 2BCours: 218 eurosTicker: BBCode ISIN: BE0003717312Marché: Euronext BruxellesCapit. boursière: 7,5 milliards EURC/B 2019: 6C/B attendu 2020: 7Perf. cours sur 12 mois: +22%Perf. cours depuis le 01/01: +18%Rendement du dividende: 1,7%