En début d'année, cette entreprise néerlandaise a attiré notre attention car Marc Coucke y a pris, par l'intermédiaire de la société AlyChlo, une participation de près de 10% (9,6%). Il a racheté les titres de la société d'investissement néerlandaise Value8 de Peter Paul de Vries. C'est l'énième investissement, ces dernières années, de l'ancien directeur d'Omega Pharma dans le secteur des loisirs, après KV Oostende, Pairi Daiza et le projet ambitieux de parc aventure-nature à Durbuy La Petite Merveille. L'entrevue qu'a accordée à Trends il y a environ un mois Koos Hendriks, le fondateur de SnowWorld âgé de 68 ans, directeur (CEO) et actionnaire de référence (66%) de l'entreprise, a aiguisé davantage encore notre curios...

En début d'année, cette entreprise néerlandaise a attiré notre attention car Marc Coucke y a pris, par l'intermédiaire de la société AlyChlo, une participation de près de 10% (9,6%). Il a racheté les titres de la société d'investissement néerlandaise Value8 de Peter Paul de Vries. C'est l'énième investissement, ces dernières années, de l'ancien directeur d'Omega Pharma dans le secteur des loisirs, après KV Oostende, Pairi Daiza et le projet ambitieux de parc aventure-nature à Durbuy La Petite Merveille. L'entrevue qu'a accordée à Trends il y a environ un mois Koos Hendriks, le fondateur de SnowWorld âgé de 68 ans, directeur (CEO) et actionnaire de référence (66%) de l'entreprise, a aiguisé davantage encore notre curiosité.L'entreprise détient environ 90% des actions et seuls 300.000 titres circulent librement. SnowWorld n'est d'ailleurs cotée en Bourse d'Amsterdam que depuis décembre 2013. Pour autant, nous trouvons l'entreprise intéressante, dont les activités sont certes simples, mais très bien pensées. Fondée en 1996, SnowWorld est propriétaire et exploitant de deux domaines de ski indoor aux Pays-Bas.Le domaine de Zoetermeer compte trois pistes, dont une a été prolongée l'an dernier à 300 mètres et est la piste intérieure la plus raide d'Europe, avec une pente à 21%. Cette piste unique ne manquera pas de contribuer à la croissance du chiffre d'affaires de l'exercice en cours (qui sera clos le 30/9), car dans l'entrevue évoquée plus haut, le directeur annonçait qu'après cinq mois déjà, le chiffre d'affaires du domaine avait bondi de 20 à 25%. L'autre domaine de ski se trouve à Landgraaf, non loin du Limbourg belge. Il dispose de cinq pistes, dont une longue de 520 mètres, qui en font la plus longue piste des Pays-Bas. Au total, il s'agit de 51.000 m² de surface skiable. Les deux domaines comprennent également des structures horeca, des magasins, des clubs de fitness et des salles de réunion. Le domaine de Landgraaf a inauguré en 2008 un hôtel quatre étoiles offrant 100 chambres et 420 lits, et en 2012, un parc outdoor qui assure également des revenus en été. Un hôtel devrait également voir le jour à Zoetermeer.Le chiffre d'affaires de l'exercice 2015/2016 se ventile comme suit : 53% ski, 28% horeca, 8% hôtel, 6% fitness, 2% outdoor. Il avoisine depuis plusieurs années les 25 millions d'euros, mais devrait s'accroître cette année de plusieurs millions grâce à la piste prolongée. La rentabilité, en hausse d'une année à l'autre, devrait être proche de l'euro par action cette année (0,81 euro à l'exercice écoulé). Le directeur K. Hendriks exporte par ailleurs son concept. Des projets très concrets sont déjà prévus à Barcelone (domaine + hôtel de 800 lits + gigantesque piscine sur le toit) et Paris (dans la commune périphérique d'Élancourt), qui nécessitent encore des autorisations. On attend en outre la confirmation de la construction d'une piste intérieure en Autriche, mais aussi à Londres et à New York. Marc Coucke pourrait même en construire une à Durbuy.Son track-record et ses perspectives de croissance à long terme nous ont donné l'envie de suivre la small cap néerlandaise. Sa valorisation raisonnable de 9 fois le bénéfice escompté pour cette année et un rapport attendu de moins de 7 fois la valeur d'entreprise (EV) par rapport au cash-flow opérationnel (EBITDA) est une bonne raison supplémentaire de s'y intéresser. Conseil : digne d'achatRisque : moyenRating : 1BDevise : euro (EUR)Marché : Euronext AmsterdamCapit. boursière : 28,8 millions EURC/B 2016 : 12,2C/B attendu 2017: 9Perf. cours sur 12 mois : +43 %Perf. cours depuis le 01/01 : +19 %Rendement du dividende : 3,2 %