Ces dernières semaines, les actionnaires du groupe de plantations anversois n'ont pas été particulièrement à la fête. Son cours a reculé de près de 20% depuis début juillet, soit autant que le cours de l'huile de palme sur la même période. En début d'année, le cours de l'huile de palme s'élevait encore à 900 USD la tonne, et il avait même atteint 992 USD en mars. Depuis lors pourtant, sa tendance est baissière, et son plancher (temporaire ?) a été atteint à 677 USD la tonne fin août, son plus faible niveau depuis 2009. Les causes de la baisse se situent dans les récoltes record d'huile de palme et d'huile de soja, produit de substitution d'une part, et dans une demande inférieure aux prévisions en pro...