Après avoir annoncé en avril une production d'huile de palme inférieure aux prévisions pour le premier trimestre, la direction du groupe de plantations anversois Sipef a compris, durant l'assemblée générale annuelle du 12 juin, que le deuxième trimestre décevrait également. La production du groupe a diminué de 11,8% en glissement annuel, passant de 28.807 à 25.398 tonnes, en avril. Le premier trimestre avait déjà été marqué par un repli de 5,75% (à 73.692 tonnes). Après quatre mois, la baisse atteint 7,4%. La récolte de fruits s'est contractée de 12,2%, à 111.893 tonnes, en avril, ce qui porte le recul à 5,9% après quatre mois (de 473.151 à 445.383 tonnes). Cette baisse est entièrement imputable aux plantations appartenant au groupe, car s'ils ont reculé de 8,1%, à 18,978 tonnes, en avril, les volumes achetés auprès de tiers restent en légère hausse ...