Le groupe agroalimentaire anversois vit une période agitée. Au 1er trimestre, la production d'huile de palme s'est tassée de 5,7% en glissement annuel, à 73.692 tonnes. Sipef tablait sur une croissance de 8% en base annuelle, à 380.000 tonnes environ (351.757 tonnes en 2018) mais dès avril (-11,8% en un an, à 25.398 tonnes), il fut clair que le 2e trimestre serait décevant lui aussi. La production d'huile de palme des plantations propres a reculé de 7,6%, à 65.868 tonnes (-7,1% en six mois). La baisse de la production issue des fruits achetés auprès de tiers s'établit à 15,4%, à 14.136 tonnes, après trois mois, et à 9,8% après six. Au niveau du groupe, le 2e trimestre a été marqué par un recul de 9,1%, à 80.004 tonnes, soit une baisse de 7,5% (153.696 tonnes) pour le semestre. En caus...