Sipef demeure ambitieux

28/09/18 à 12:29 - Mise à jour à 15:27

Affecté comme ses concurrents par le recul - non structurel, selon nous - du cours de l'huile de palme, Sipef poursuit cependant son expansion, visant toujours les 100.000 hectares de superficie cultivable. Sa valorisation est attrayante.

En raison du recul inattendu du cours de l'huile de palme ces derniers mois, les titres des sociétés productrices sont à la peine. La tonne d'huile de palme valait en moyenne 715 dollars en 2017, puis légèrement moins, 680 dollars, au premier trimestre de 2018, un cours qui intégrait les bonnes perspectives de production tant pour l'huile de palme que pour le soja. Mais en mars, l'Inde a imposé une taxe de 100 dollars la tonne sur les importations et ensuite le marché a pris ombrage des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Les droits d'importation sur le soja américain annoncés par Pékin ont donné lieu à des expéditions massives vers la Chine, qui ont plombé le cours du soja, puis celui de l'huile de palme, retombé à 528 dollars ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »