Durant les premiers mois de l'année, la production d'huile de palme du groupe de plantations anversois Sipef n'a été affectée que modérément par le phénomène climatique El Niño qui a touché l'an dernier l'Asie du Sud-est (extrême sécheresse) et l'Amérique du Sud (précipitations abondantes). Après cinq mois, sa production propre affichait toujours une croissance, certes inférieure aux attentes, de 5,76% à 92.015tonnes, et de 6,32% à 115.231tonnes si l'on prend en compte les volumes achetés auprès de tiers (+8,63% à 23.213tonnes). La situation s'est cependant détériorée par la suite, puisque, après six mois, l'avance par rapport à l'an dernier avait fondu à 3,1% (72.972tonnes ou -2,24% au deuxième trimestre, soit une pro...