Bien que ce ne soit pas son unique activité, Sioen Industries est le leader mondial dans l'enduction de textiles techniques. Plus précisément, le groupe belge recouvre d'une couche protectrice des couches de base en vue d'obtenir un tissu technique. Les bâches pour poids lourds sont l'une des applications de l'enduction, et aussi l'un des principaux débouchés de l'entreprise. Sioen est avant tout le seul acteur entièrement intégré de son secteur. Sa stratégie repose sur des investissements constants dans l'innovation et un appareil de production moderne. Au milieu de l'été dernier, l'entreprise basée à Ardooie, en Flandre occidentale, avait fait parler d'elle avec l'acquisition de Dimension-Polyant, leader mondial du marché des toiles pour voiles. Avec ...

Bien que ce ne soit pas son unique activité, Sioen Industries est le leader mondial dans l'enduction de textiles techniques. Plus précisément, le groupe belge recouvre d'une couche protectrice des couches de base en vue d'obtenir un tissu technique. Les bâches pour poids lourds sont l'une des applications de l'enduction, et aussi l'un des principaux débouchés de l'entreprise. Sioen est avant tout le seul acteur entièrement intégré de son secteur. Sa stratégie repose sur des investissements constants dans l'innovation et un appareil de production moderne. Au milieu de l'été dernier, l'entreprise basée à Ardooie, en Flandre occidentale, avait fait parler d'elle avec l'acquisition de Dimension-Polyant, leader mondial du marché des toiles pour voiles. Avec une transaction d'une valeur de 38millions EUR, c'était également la plus grande acquisition de l'histoire de Sioen. Le groupe a enregistré neuf excellents premiers mois en 2016, comme nous l'apprend le trading update. Le chiffre d'affaires a en effet progressé de 10% (de 243,9 à 268,2millions EUR). La division Textiles techniques enduits, de loin la plus grande du groupe (+15,8%; fils, tissage, enduction, etc.), a pris à son compte la majeure partie de la hausse des ventes. Le chiffre d'affaires, qui est passé de 145,9 à 168,9millions EUR, inclut cependant six mois de ventes de Manifattura Fontana, rachetée le 1eravril, ainsi que deux mois de chiffre d'affaires de Dimension-Polyant. Hors cette acquisition, la croissance organique s'élève à 6%. Et sur ce plan, la division la plus performante est aussi la plus petite du groupe, les Produits chimiques (production de pâte, d'encres et de vernis industriels). Elle a enregistré une augmentation (organique) du chiffre d'affaires de 8,2%. La troisième et dernière division, les Vêtements de protection (habillement technique), a fait moins bien avec une baisse du chiffre d'affaires de 1,8% (de 68,6 à 67,4millions EUR). Outre la hausse du chiffre d'affaires, les actionnaires ont surtout apprécié l'augmentation de la rentabilité du groupe _ en témoigne la réaction positive de l'action. Les cash-flows opérationnels récurrents (REBITDA) ont en effet progressé de 23% à 32,2 millions EUR au cours des six premiers mois de l'année (aucun chiffre communiqué sur les 9 premiers mois). Cela signifie que la marge de REBITDA (cash-flows opérationnels/chiffre d'affaires) est passée de 15,6% au premier semestre de l'an dernier à 17,9% au premier semestre de 2016. L'évolution du bénéfice opérationnel (EBIT), qui a bondi de 41% (de 18,5 à 26,1 millions EUR) est encore plus positive. Cela se traduit par une ascension de la marge d'EBIT de 11,0% à 14,5%. Le bénéfice net au niveau du groupe a progressé de 11,5 à 14,0 millions EUR (+21%). Soit de 0,58 à 0,71 EUR par action. Le trading update confirme que la direction s'attend à ce que la tendance sous-jacente se poursuive également sur l'ensemble de l'année. ConclusionCes dernières années, le chiffre d'affaires et le bénéfice de Sioen Industries avaient évolué plutôt latéralement (chiffre d'affaires proche de 320 millions EUR). Mais du fait de la croissance organique et de l'acquisition de Dimension-Polyant, le chiffre d'affaires de l'an prochain devrait être proche de 400 millions EUR. À 17 fois le bénéfice escompté pour l'an prochain et 8,5 fois le rapport valeur d'entreprise (EV)/cash-flow opérationnel (EBITDA) de 2017, la valorisation commence à prendre de la hauteur. Ce qui réduit le potentiel d'appréciation de cours. Nous extrayons donc l'action de la Sélection.Conseil : digne d'achatRisque : moyenRating : 1BDevise : euro (EUR)Marché : Euronext BruxellesCapitalisation boursière : 570 millions EURC/B 2015 : 22C/B attendu 2016 : 19Perf. cours sur 12 mois : +60%Perf. cours depuis le 01/01 : +57%Rendement du dividende : 1,7%