Sibanye Gold est un groupe minier sud-africain actif dans l'or, l'uranium et les métaux dits MGP (Métaux du Groupe du Platine, que sont le platine, le palladium et le rhodium). Sibanye est issu de la scission, en février 2013, de son ancienne entreprise mère Gold Fields. Le groupe a commencé à produire des MGP en 2015 après le rachat de la mine d'Aquarius Platinum et d'une partie de celle de Rustenburg à Amplats, pour respectivement 294 et 326 millions de dollars (USD). Ces acquisitions ont propulsé Sibanye au cinquième rang des plus grands producteurs de MGP au monde. Mais les ambitions du directeur Neil Froneman ne s'arrêtaient pas là.
...

Sibanye Gold est un groupe minier sud-africain actif dans l'or, l'uranium et les métaux dits MGP (Métaux du Groupe du Platine, que sont le platine, le palladium et le rhodium). Sibanye est issu de la scission, en février 2013, de son ancienne entreprise mère Gold Fields. Le groupe a commencé à produire des MGP en 2015 après le rachat de la mine d'Aquarius Platinum et d'une partie de celle de Rustenburg à Amplats, pour respectivement 294 et 326 millions de dollars (USD). Ces acquisitions ont propulsé Sibanye au cinquième rang des plus grands producteurs de MGP au monde. Mais les ambitions du directeur Neil Froneman ne s'arrêtaient pas là. La dimension sud-africaine du groupe entraînait non seulement une note de solvabilité plus réduite - obstacle à de nouvelles transactions financières -, mais aussi une valorisation nettement plus faible que d'autres groupes miniers (actifs dans l'or). Le rand sud-africain (ZAR) a atteint début 2016 un plancher historique vis-à-vis du dollar (USD/ZAR de 17) avant de se stabiliser autour de 14 ZAR pour 1 USD au deuxième semestre. Début décembre, Sibanye a dès lors franchi une étape importante dans la réduction de sa dépendance à son pays d'origine en lançant une offre sur le groupe américain Stillwater Mining. À 2,2 milliards USD, soit près de 31 milliards ZAR, cette transaction est cependant d'un autre calibre que les deux précédentes. Le prix proposé dépasse même la valeur boursière de Sibanye. Stillwater Mining est le seul producteur américain de MGP et le plus grand hors Afrique du Sud et Russie. Il dispose de deux mines opérationnelles: celle de Stillwater, d'où il tire son nom, et celle d'East Boulder. Toutes deux sont situées dans l'État du Montana, au nord-ouest des États-Unis, et ont une durée de vie de plus de 25 ans. En 2015, les deux mines ont produit 521.000 onces de MGP - dont 77% de palladium, de loin le métal précieux le plus performant de 2016. Pour 2016, les prévisions font état de 535.000 à 545.000 onces. Les actifs rachetés en Afrique du Sud produiront environ 1,1 million d'onces de platine cette année. Stillwater dispose en outre d'une fonderie pour différents métaux et d'un site de recyclage de MGP. Le groupe est rentable avec des cash-flows opérationnels attendus de 116 millions USD. Dans un premier temps, Citigroup et HSBC apporteront un crédit-pont de 2,68 milliards USD. Une partie de ce crédit sera convertie en une dette à long terme une fois la transaction bouclée (deuxième trimestre). Sibanye va également émettre pour 750 millions à 1 milliard USD d'actions nouvelles, ce qui entraînera une dilution du capital des actionnaires existants. Comme elle implique une émission d'actions, la transaction requiert l'aval de trois quarts des actionnaires. Stillwater s'échange toujours sous le prix proposé par Sibanye, ce qui indique que le marché n'est pas totalement convaincu de la réussite de l'opération. Sibanye a des projets ambitieux en dehors de l'Afrique du Sud, son pays d'origine, et c'est une bonne chose, pour plusieurs raisons. Stillwater contribuera immédiatement aux cash-flows, mais Sibanye devra en payer le prix fort. La réaction de l'action est logique compte tenu de la dilution et de l'augmentation de l'endettement attendues. La baisse du cours a cependant nettement accru le rendement de l'action. Tenez compte de la volatilité et du profil de risque supérieurs à la moyenne. Conseil : digne d'achatRisque : élevéRating : 1CDevise : dollar (USD)Marché : New York Stock ExchangeCapitalisation boursière : 1,47 milliard USDC/B 2015 : 9C/B attendu 2016 : 8Perf. cours sur 12 mois : +19%Perf. cours depuis le 01/01 : +1%Rendement du dividende : 7,0%