Depuis l'internationalisation de Gold Fields et les aventures de Harmony en Asie, Sibanye Gold est le dernier groupe purement sud-africain parmi les dix plus grands producteurs d'or mondiaux. Après la scission de l'ancienne société mère Gold Fields en février 2013, Sibanye disposait des mines de Driefontein, Kloof et Beatrix, auxquelles la mine de Cooke est venue s'ajouter par la suite. Outre l'or, Beatrix et Cooke disposent également de réserves significatives d'uranium (plus de 26millions de livres au total). Sibanye a entamé une rationalisation des mines qui avaient été quelque peu délaissées au profit des actifs internationaux sous le contrôle de Gold Fields. Les résultats ne se sont pas fait at...