Sibanye Gold regroupe les actifs aurifères sud-africains de l'ancienne Gold Fields. Concrètement, il s'agit des actifs de Driefontein, Kloof et Beatrix. Après la scission, ceux-ci ont été complétés par Cooke et Wits Gold, qui ont de surcroît conféré à Sibanye d'importantes réserves d'uranium complémentaires. Bientôt, la société sera étoffée d'une nouvelle branche, Sibanye Platinum. Dans les 12 mois, un tiers des revenus proviendra du platine, et à terme, l'envergure du groupe est même appelée à doubler. Plus tôt ce mois, Sibanye a décroché en effet un accord avec Anglo American Platinum ou Amplats, le plus grand producteur de platine au monde, pour la reprise des actifs de Rustenburg. Il porte sur ...