Au premier trimestre, le baril de brut s'est vendu en moyenne plus de 50% plus cher qu'au cours de la même période il y a un an. C'est tout profit pour la division Upstream (exploration et production) de Royal Dutch Shell ("Shell"). Il y a un an, la division avait essuyé une perte de 1,4 milliard de dollars. Le quatrième trimestre de l'an dernier avait déjà été marqué par un bénéfice modeste de 54 millions de dollars. Il a décuplé au premier trimestre de cette année pour atteindre 540 millions de dollars. La division Downstream (raffinage et marketing) a vu son bénéfice progresser de près de 25% sur une base annuelle à 2,49 milliards de dollars. Les revenus de la division Gaz,...