Shell lance un programme de rachats d'actions

17/08/18 à 00:59 - Mise à jour à 21/08/18 à 10:56

Après la récente envolée des cours des matières premières énergétiques, les investisseurs avaient placé la barre très haut pour Royal Dutch Shell. Mais les résultats publiés au terme du deuxième trimestre ont déçu et fait plonger le titre de 4%.

A 4,7 milliards d'euros, contre 3,6 milliards pour la même période de l'année précédente, le résultat net était loin d'être mauvais - mais les analystes tablaient sur six milliards d'euros. L'écart s'explique par les effets de change et la baisse des marges de raffinage. Si le prix moyen de vente d'un baril de brut a augmenté de 45% par rapport au deuxième trimestre de 2017, les volumes ont en revanche diminué.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Les derniers articles en un clin d'oeil

Épargne

Plus de Épargne »

Investir

Plus d' investir »